La constipation passagère: les causes

La constipation passagère est une pathologie essentiellement féminine et pour cause: parmi les facteurs responsables de la constipation, il y a les fluctuations hormonales. Pendant les règles, à la ménopause, lors de la grossesse, les femmes seront donc plus touchées. Par ailleurs, si l’avancée des selles dans le colon est trop lente, c’est souvent dû à une hydratation insuffisante et à une alimentation trop pauvre en fibres. Les fibres sont en effet essentielles pour bien digérer. De même, une constipation passagère pourra être révélatrice d’un manque d’activité physique, de stress, de changement d’habitudes. Enfin, elle peut être imputable à la prise de certains médicaments (antidépresseurs, morphine, antihypertenseurs…).

Constipation passagère: comment la traiter

Face à une constipation passagère, il est possible de recourir à des laxatifs. Mais attention, il faut choisir des laxatifs doux et n’utiliser ces derniers que de façon temporaire (10 jours au maximum). En parallèle, il convient d’enrichir son alimentation en fibres pour une meilleure digestion, de bien s’hydrater et de faire régulièrement de l’exercice. Enfin, un remède naturel à base de pruneaux peut aussi être préconisé. Il s’agit de 5 pruneaux que l’on met dans un bol d’eau bouillante pendant la nuit pour gonfler. Le matin, on boit l’eau du bol avec une cuillère de miel, tandis qu’on mange les pruneaux tout au long de la journée. Cela va accélérer le transit.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.