Comment en finir enfin avec les jambes lourdes ? Près de 15 millions de Français, qui sont pour beaucoup des femmes, souffrent de problèmes de circulation dans les jambes. Michèle Cazaubon est angéiologue et attachée des Hôpitaux de Paris (CHU Bichat). Elle livre tous ses conseils pour venir à bout des jambes lourdes dans son ouvrage Jambes lourdes, varices ? Vaincre l'insuffisance veineuse. De la phytothérapie à l'alimentation, le médecin vous livre tous les moyens naturels efficaces pour lutter contre l'insuffisance veineuse et retrouver des jambes légères au quotidien.

Les plantes veinotoniques et veinorprotectrices

Certaines plantes sont en effet considérées comme "veinoprotectrices" par le Dr. Cazaubon car elles ont des propriétés antioxydantes grâce aux flavonoïdes qu'elles renferment. Elles permettent ainsi de protéger les parois internes de vos veines et des valvules. C'est notamment le cas du cyprès, du marronnier d'Inde et de la vigne rouge. Les feuilles de vigne rouge sont connues depuis longtemps pour soulager les jambes lourdes car elles permettent d'améliorer la contention de la paroi veineuse et de diminuer sa perméabilité.

Il existe également des plantes veinotoniques stimulant les fibres musculaires et augmentant le tonus de la paroi veineuse. Parmi elles, on retrouve le fragon ou l'hamamélis. Il y a aussi les plantes fluidifiant le sang comme le mélilot ou le ginkgo. Elles diminuent l'agrégation des plaquettes. Afin de véritablement lutter efficacement contre l'insuffisance veineuse, le Dr Cazaubon conseille de combiner des plantes veinoprotectrices et des plantes veinotoniques. Elle rappelle en effet que les problèmes veineux résultent à la fois de la baisse de tonus de la paroi veineuse et de la dégradation de l'endothélium.

Les bienfaits des huiles essentielles

Selon le Dr. Michèle Cazaubon, les huiles essentielles peuvent également être de véritables alliées pour lutter contre les jambes lourdes en plus de la phytothérapie. Elles peuvent en effet être utilisées en massage après avoir été diluées dans des huiles végétales. L'angéiologue recommande l'utilisation des huiles essentielles de citron, de cyprès, de lavande, de romarin, de menthe poivrée ou de géranium. Vous pouvez les appliquer sur la peau en massage après les avoir diluées afin de favoriser le retour veineux. Le massage permet d’éliminer les toxines stockées. Les drainages lymphatiques effectués par des kinésithérapeutes sont également efficaces afin de relancer la circulation sanguine.

Quel sport et quels exercices ?

Le sport a une action favorable sur la circulation sanguine et veineuse en tonifiant la paroi des veines et en musclant des mollets. En se contractant, ils stimulent le retour veineux. Le Dr Cazaubon conseille de pratiquer les sports qui tonifient les muscles des jambes. La marche rapide, le vélo, le ski de fond et la natation sont donc des sports recommandés car ils stimulent à la fois le coeur et les jambes. Si vous n'avez vraiment pas le temps de faire du sport, marcher 30 minutes par jour d'un pas rapide peut suffire à stimuler votre circulation sanguine et diminuer les sensations de jambes lourdes en fin de journée. En effet, comme le précise le site de l'Assurance maladie, pendant la marche, le sang est propulsé dans les veines profondes en direction du cœur sous l’effet de l'écrasement des veines de la voûte plantaire et des contractions musculaires des mollets qui jouent le rôle d'une véritable pompe. Ce phénomène est nommé retour veineux.

Privilégiez la montée des escaliers au lieu de l'ascenseur. L'angéiologue vous conseille également d'effectuer quelques mouvements de gymnastique avant de dormir et de placer une "cale" sous les pieds de votre lit de manière à dormir avec vos jambes surélevées de 12 à 15 centimètres.

Misez sur les végétaux

D’après Christine Van Dijk, diététicienne au sein des Thermes Adour à Dax et Saint-Paul-lès-Dax interrogée par Medisite, le contenu de notre assiette put aussi influer sur notre retour veineux. Selon elle, les aliments d’origine végétale sont incontestablement ceux qui soulagent le mieux la sensation de jambes lourdes. "Naturellement riches en fibres, ils retiennent l’eau et augmentent le volume des selles", explique-t-elle. Lorsque vous les cuisinez, il faut y ajouter des huiles végétales de première pression à froid, de préférence issues de l’agriculture biologique, "pour lubrifier les parois intestinales et ainsi faire glisser le bol fécal".

Concrètement, dès le petit déjeuner, consommez un aliment brut (comme le pain complet au lieu de céréales raffinées), un fruit frais plutôt qu’un jus de fruits ou une compote homogénéisée, sans oublier une matière grasse comme le beurre sur la tartine et/ou des oléagineux (noix, noisettes, amandes). Elle conseille également de les manger calmement et sans source de déconcentration ou de stress en mâchant lentement. "Ces aliments non transformés nécessitent une mastication soutenue qui allègera le travail de l’appareil digestif en vue d’une bonne assimilation intestinale, suivie d’une meilleure élimination des résidus végétaux", assure la diététicienne.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Jambes lourdes, varices ? Vaincre l'insuffisance veineuse, Michèle Cazaubon,  Éditions Alpen, avril 2016. 

Jambes lourdes : les meilleurs aliments contre l’insuffisance veineuse, Medisite, 23 mars 2021.

https://www.medisite.fr/jambes-lourdes-jambes-lourdes-les-meilleurs-aliments-contre-linsuffisance-veineuse.5610635.714374.html

Jambes lourdes : symptômes, causes et facteurs favorisants, ameli.fr, 2 janvier 2021.

https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/jambes-lourdes/symptomes-causes-facteurs-favorisants

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.