Sommaire

Le persil, véritable diurétique

Le persil, véritable diurétiqueLe persil présente des vertus diurétiques non négligeables "de par sa richesse en potassium" explique Charles-Antoine Winter, diététicien-nutritionniste. Il favorise l’élimination de l’eau stockée par notre organisme.

En pratique : Pour réaliser votre infusion de persil, mettez deux cuillères de persil dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Vous pouvez en boire jusqu’à trois tasses par jour. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Vous pouvez également le consommer sous forme de jus. Passez un demi-bouquet de persil frais rincé avec une cuillère à café de jus de citron au mixeur.

Des queues de cerises pour stimuler l’élimination

Des queues de cerises pour stimuler l’éliminationLes queues de cerises contiennent des flavonoïdes et des sels de potassium qui stimulent l’élimination urinaire. Elles sont donc des remèdes de choix pour lutter contre la rétention d’eau et retrouver des jambes légères lors de fortes chaleurs. Petit bonus, elles ne présentent pas d’effets indésirables !

En pratique : Plongez des queues de cerises entières ou réduites en poudre en sachet dans de l’eau bouillante. Comptez 20 g de queue par litre d’eau. Laissez infuser 10 min, puis filtrez. Vous pouvez boire une infusion après chaque repas. "Mieux vaut ne pas y ajouter de sucre ou d'édulcorant", précise Charles-Antoine Winter.

Les queues de cerises se retrouvent également dans de nombreuses boissons drainantes disponibles en grandes surfaces au rayon diététique ou dans des magasins spécialisés.

De l’ananas, du raisin, de la canneberge… pensez aux jus de fruits !

De l’ananas, du raisin, de la canneberge… pensez aux jus de fruits !Grâce au potassium qu’il renferme, l’ananas fait partie des aliments diurétiques. A consommer frais, il peut également se déguster sous forme de jus, tout en conservant ses propriétés. "Il faut éviter en revanche de le consommer sous forme de sirop", précise Charles-Antoine Winter.

Tout comme le raisin. De plus ce dernier est riche en eau, ce qui lui assure un effet drainant.

Les canneberges font aussi partie des fruits diurétiques, grâce à l’arbutine qu’elles renferment. Dégustez en jus, elles combattront la rétention "et bonus non négligeable, le risque d'infections urinaires", ajoute le diététicien-nutritionniste.

Attention : les jus de fruits du commerce sont généralement très sucrés. Veillez à en acheter sans sucres ajoutés. Vous pouvez également les diluer dans un peu d’eau, selon votre convenance pour le goût, afin de diminuer l’apport en glucides.

L'infusion de piloselle incontournable !

L'infusion de piloselle incontournable !Les flavonoïdes contenus dans la piloselle favorisent l’élimination urinaire du sodium et de l’urée. Cette petite herbe est donc particulièrement indiquée contre la rétention d’eau.

En pratique : Vous pouvez la consommer sous deux-formes : en infusion ou en extrait fluide.

Pour l’infusion, laissez infuser pendant 10 min 5 à 10 g de plante séchée dans 1 l d’eau. Filtrez. Le Vidal des plantes conseille d’en boire une tasse le matin et une le midi.

Pour l’extrait fluide, diluez dans un demi-verre d’eau 30 gouttes d’extrait. A boire 3 fois par jour.

Le pissenlit, diurétique naturel !

Le pissenlit, diurétique naturel !Des études* ont démontré les propriétés diurétiques du pissenlit sur la souris. Grâce à leur action dépurative, ses feuilles augmentent le volume d'urine.

En pratique : Le pissenlit peut se consommer sous forme d’infusion. Comptez 30 g de feuilles séchées pour 50 cl d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. A boire 2 fois par jour, 1 heure après les deux principaux repas. Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

*Kemper Kathi J., MD, MPH. Dandelion (Taraxacum officinalis) The Longwood Herbal Task Force and The Center for Holistic Pediatric Education and Research

Du frêne élevé contre la rétention

Du frêne élevé contre la rétentionLes feuilles de frêne élevé présentent dans leur composition du mannitol et des sels de potassium, tous deux diurétiques. Ils stimulent ainsi l'élimination de l’organisme. "De plus, elles participeront à la reminéralisation de votre organisme", ajoute Charles-Antoine Winter.

En pratique : Plongez 10 à 20 g de feuilles séchées dans 1 litre d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer le mélange. Vous pouvez boire 50 cl à 1 l de cette infusion par jour.

Le thé vert stimule le travail des reins

Le thé vert stimule le travail des reinsVéritable diurétique, le thé vert stimule le travail des reins. La théine, composant important du thé, est particulièrement efficace pour lutter contre la rétention d’eau. "Cependant consommer votre thé tiède, en dehors des repas et n'en abusez pas en cas de terrain acidifié", précise Charles-Antoine Winter, diététicien-nutritionniste.

En pratique : Versez une cuillère à café de thé dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 10 min. Vous pouvez en consommer deux tasses par jour. Pour les personnes sujettes aux troubles du sommeil, évitez d’en consommer après 15 heures.

Bien choisir son eau minérale

Bien choisir son eau minéraleCe n’est pas parce que l’on souffre de rétention d’eau qu’il faut diminuer sa consommation d’eau. Au contraire ! Il est vivement conseillé de boire assez d’eau, soit 1,5 litre en moyenne et "de boire également entre les repas" ajoute Alexandra Retion, diététicienne-nutritionniste. Elle en profite pour rappeler que "bien choisir ses boissons n'est pas totalement efficace pour lutter contre la rétention d'eau si on n'adopte pas également une alimentation équilibrée et pauvre en sel". Cela passe par la réduction voire la suppression des biscuits apéritifs, de la charcuterie, du fromage et des plats préparés industriels.

En pratique : Le plus important est de bien choisir son eau minérale, en évitant les plus salées. En clair, celles contenant plus de 50mg de chlorure de sodium par litre. Les plus salées sont les eaux gazeuses : Vichy Celestin (1172 mg/L), St Yorre (1708 mg/L), Arvie (650 mg/L), Quézac (255 mg/L), Badoit (150 mg/L).

Une infusion de santal, sur prescription médicale uniquement

Une infusion de santal, sur prescription médicale uniquementBien que peu utilisé en phytothérapie occidentale, le bois de santal est reconnu pour ses propriétés diurétiques. Mais même si aucune toxicité n’a été à ce jour signalée, le bois de santal ne peut être utilisé que sur prescription médicale.

Consultez votre médecin ou votre herboriste. Ils vous expliqueront exactement le dosage et la manière de préparer votre infusion.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Vidéo : Top 3 des boissons qui font mincir

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.