Faut-il avoir peur des crampes ?
Sommaire

Crampes nocturnes : un signe d'arthrose ?

Crampes nocturnes : un signe d'arthrose ?© IstockCertaines crampes peuvent être le signe d'une maladie articulaire, et notamment de la plus fréquente d'entre elles : l'arthrose. "Cette dernière, associée à une dégénérescence du cartilage articulaire, favorise l’apparition d’une symptomatologie douloureuse. Elle peut ainsi entraîner des crampes", explique le Dr Ariel Toledano, angiologue et phlébologue.

Comment reconnaître ces crampes ? "En cas d'arthrose, il s'agit de crampes centrées sur une articulation. La douleur est déclenchée et aggravée par l’effort (la marche pour l'arthrose de hanche, monter un escalier pour le genou) et cesse plus ou moins complètement lorsque l'articulation est au repos. Elle augmente dans la journée et est à son maximum le soir. Elle peut gêner l’endormissement et même entraîner des réveils en pleine nuit."

Quels sont les risques ? Si l'arthrose n'est pas une affection mortelle, elle devient très invalidante et handicapante (limitation dans les mouvements, déformation des articulations...) pour les personnes qui en souffrent. La perte d'autonomie qu'elle suscite peut être à l'origine de dépression.

Quand consulter ? Quand les crampes sont fréquentes (tous les jours, toutes les semaines), quand la douleur persiste plusieurs heures ou plusieurs jours.

Crampes = phlébite ?

Rassurez-vous, ce n'est pas parce que vous souffrez de crampes que c'est le signe d'une phlébite (obstruction d'une veine par un caillot de sang). "La phlébite se manifeste par une douleur qui suit un axe veineux de la jambe. A la différence d’une crampe, cette douleur ne cède pas. Rien ne la soulage, elle est gênante à la marche et au repos", explique le Dr Ariel Toledano, angiologue et phlébologue. Néanmoins, sachez qu'il est possible de souffrir de crampes suite à une phlébite. "Certaines personnes gardent en effet des séquelles. Dans ce cas, il leur suffit de mettre une contention pour apaiser la douleur", précise le Dr Jean-Pierre Laroche, angiologue.

Comment reconnaître les crampes secondaires à une phlébite ? Ce sont des contractures rythmées par la marche. Elles apparaissent progressivement et sont croissantes puis disparaissent après l'arrêt de l'effort. La surélévation des membres accélère le retour à la normale.

Quels sont les risques ? La complication majeure de la phlébite est l'embolie pulmonaire (caillot de sang obstruant une artère pulmonaire). Cette affection pouvant être mortelle.

Quand consulter ? Crampes ou phlébite, quand une douleur persiste plusieurs heures ou plusieurs jours, il faut consulter sans attendre.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Le guide santé beauté de vos jambes, Dr Ariel Toledano, ed,Dauphin, 2007
Jambes légères: 4 programmes pour améliorer la circulation de vos jambes, Dr Ariel Toledano, ed.Marabout Pratique, 2008
Fini les jambes lourdes, Michel Cymes et Nathalie Arensonas, 
Le guide santé après 50 ans, Vidal, 2005
Société française de phlébologie 
Société française de médecine vasculaire 
Afssaps
HAS

La rédaction vous recommande sur Amazon :