Sommaire

L'érection matinale, c'est automatique ?

Ce processus naturel arrive dès la naissance et tout au long de la vie, comme les érections nocturnes. Il est lié à certaines phases du sommeil et n'a pas forcément de rapport avec un rêve érotique. Cependant, l'érection matinale peut être présente certains jours et d'autres pas. Elle a aussi tendance à devenir moins fréquente avec l'âge.

"En revanche, si les érections matinales disparaissent complètement, mieux vaut consulter, car cela peut indiquer qu'il existe des problèmes d'érection" conseille le Dr Solano, sexologue.

Combien de temps dure une érection en moyenne ?

La durée moyenne d'un rapport sexuel est de 20 minutes, préliminaires compris, donc celle de l'érection est à peu près de cet ordre.

"Une érection peut durer plusieurs heures, mais elle ne peut pas être à son maximum tout le temps, on observe des fluctuations. À l'inverse, elle peut aussi être très brève et durer moins d'une minute chez les hommes souffrant d'éjaculation prématurée. Cela dépend surtout de la capacité de l'homme à retarder l'éjaculation" rappelle le Dr Solano.

Bonne nouvelle : cette durée ne diminue pas forcément avec l'âge.

Un homme peut-il se forcer à avoir une érection ?

Il peut susciter seul son érection en se mettant dans un état émotionnel d'excitation, par exemple avec des pensées érotiques. "Mais en cas de stress, de fatigue ou de problème mécanique, cela peut ne pas suffire, l'érection n'est pas « automatique »", nuance la sexologue.

Comment aider l'homme à garder son érection ?

Des caresses du ou de la partenaire aident beaucoup, par leur action mécanique et parce qu'elles sont excitantes. C'est par exemple un bon coup de pouce au fil des années, lorsque l'érection prend plus de temps pour se manifester.

"Mais si la difficulté à garder son érection est due au stress, la stimulation manuelle n'est pas forcément une bonne idée, car ça peut au contraire le bloquer" conseille le Dr Solano.

Quand parle-t-on d'impuissance ?

"On ne parle plus jamais d'impuissance ! En revanche, on utilise le terme de dysfonctions érectiles en cas de pannes à répétitions dues à des raisons très variées" nuance la sexologue.

Inutile de s'inquiéter si des pannes surviennent une fois sur 10 ou même une fois sur 3 : dans ces cas-là, le problème est le plus souvent lié au stress ou à la fatigue.

En revanche, s'il y a des difficultés à chaque rapport sexuel ou que les érections disparaissent d'un coup, mieux vaut consulter pour en déterminer la cause.

Est-ce normal d'avoir une érection sans éjaculation pendant l'acte ?

"La difficulté à éjaculer peut venir d'une difficulté à lâcher-prise ou d'un manque d'excitation. On peut être suffisamment excité pour obtenir une érection mais insuffisamment pour éjaculer" explique la sexologue. La prise de certains médicaments (notamment des antidépresseurs) et la consommation d'alcool (même s'il s'agit seulement d'un ou deux verres de vin) ou de cannabis peuvent aussi l'expliquer, car ils ont potentiellement un effet retardateur.

On peut avoir des "demi-érections" ?

"L'érection se mesure sur une échelle de 0 à 10 : une érection à 5 est celle qui permet la pénétration, même si elle n'est pas à son maximum" rappelle le Dr Solano.

Une érection insuffisante (en-dessous de 5) a généralement les mêmes causes que les pannes : stress, dépression, médicaments, problèmes de santé ou problèmes dans le couple... L'érection a également tendance à être moins complète avec l'âge. Mais elle augmente toujours pendant la pénétration et parvient à son maximum juste avant l'éjaculation.

À partir de quel âge l'érection fonctionne-t-elle moins bien ?

C'est un phénomène très progressif, tout au long de la vie. A 30 ans, c'est déjà un peu moins bien qu'à 20, mais on ne s'en rend pas forcément compte, car on s'adapte.

"En revanche, cela ne dépend pas que de l'âge : on peut très bien avoir une meilleure érection à 50 ans qu'un jeune de 30 ans si on ne fume pas, si on n'est pas en surpoids... La qualité de l'érection est très liée à la santé vasculaire" précise le Dr Solano.

Quand faut-il prendre du Viagra® ?

"Un médecin peut prescrire ce type de médicament (Viagra®, Cialis® ou Lévitra®) à chaque homme quand il a des difficultés, quel que soit son âge et que le problème soit lié au stress, au diabète, à un problème de prostate, etc." affirme le médecin.

Ces trois médicaments contiennent tous la même famille de molécule et sont efficaces dans environ 70% des cas. En revanche, ils n'ont pas la même durée d'action, le Cialis® ayant une action plus longue (près de 48h pour environ 7 à 8h avec le Viagra® ou le Levitra®).

"Le gros intérêt, c'est qu'ils redonnent souvent confiance à l'homme. Lorsque les problèmes d'érection sont dus au stress, quelques prises suffisent à passer le cap et on peut ensuite arrêter." Les contre-indications concernent essentiellement les problèmes cardiaques et la prise de certains médicaments à ne pas associer.

Faut-il toujours un temps de récupération entre deux érections ?

"Pas forcément. Chez les hommes jeunes, il peut y avoir une deuxième érection immédiatement et certains peuvent même garder leur érection après l'éjaculation" répond le Dr Solano.

La durée nécessaire pour obtenir une deuxième érection après éjaculation est très individuelle : certains hommes ont besoin de 5 minutes, d'autres d'une demi-heure.

Globalement, le temps nécessaire avant une nouvelle érection augmente avec l'âge et peut durer jusqu'à 24 ou 48h chez les hommes les plus âgés, à 80 ans et plus.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.