Taux d'alcoolémie : comment utiliser un éthylotest ?

Savez-vous vraiment comment utiliser un éthylotest ? Cet accessoire très pratique peut sauver de nombreuses vies, et permet de savoir si le conducteur dépasse ou non le taux d'alcoolémie autorisé, avant de prendre le volant.

Publicité

© Istock

Le principe de l'éthylotest

L'éthylotest évalue le taux d'alcoolémie du conducteur. Il mesure ainsi le taux d'alcool dans l'air expiré. Sachez que le taux d'alcoolémie autorisé ne dépasse pas 0,50?g par litre de sang, soit 0,25?mg par litre d’air expiré. En outre, une personne de poids moyen atteint cette limite après avoir consommé deux verres d’alcool ! D'où l'intérêt d'utiliser l'éthylotest pour s'assurer que cette limite n'est pas dépassée et que le conducteur ne met pas sa vie (et celle des autres) en danger. Les éthylotests répondent à la marque CE (norme NF X 20 702) et présentent une durée de vie de deux ans.

Publicité
Publicité

Comment bien utiliser un éthylotest ?

Depuis juillet 2012, les conducteurs doivent disposer d'un éthylotest. Retirez d'abord l'éthylotest de son emballage sans le déchirer. Enclenchez ensuite le tube de cristaux jaunes. Prenez une grande inspiration, puis remplissez le ballon en expirant. Adaptez ensuite le tube de cristaux sur le ballon, et pressez pour faire sortir l'air. Si les cristaux restent jaunes, vous pouvez prendre le volant. S'ils changent de couleur, vous avez dépassé le taux d'alcoolémie autorisé. Les risques de l'alcool sont bien réels : en France, 30% des accidents mortels sont provoqués par la consommation d'alcool. Sachez que vous pouvez également utiliser un éthylotest électronique, où il suffit d'expirer pour voir le taux d'alcoolémie s'afficher sur l'écran.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X