Ces médicaments dangereux à éviter pendant la grossesse

Une attention toute particulière doit être portée sur le choix des médicaments pendant la grossesse. Voici la liste de ceux qui peuvent entraîner des malformations chez le foetus et qu'il faut donc éviter.
ventre de femme enceinte et des pilules de vitamines dans la main©Fotolia.comFotolia

Les médicaments dermatologiques à éviter

Principalement utilisés en dermatologie, l'acitrétine, l'adapalène, l'alitrétinoïne, l'isotrétinoïne et la trétinoïne sont des rétinoïdes à écarter de toute grossesse.

Comme l'explique la revue médicale Prescrire dans son édition de septembre 2013 "une contraception efficace est indispensable pendant le traitement et après la dernière prise, pendant un mois après la prise d'isotrétinoïne, et, par prudence, jusqu'à 3 ans après la prise d'acitrétine".

En cas de doute, demandez à votre pharmacien.

Pas d'anti vitamine K

Les anticoagulants oraux de la famille des AVK (antivitamine K) ne doivent pas être pris lors d'une grossesse parce qu'ils exposent à des malformations et à des hémorragies foetales. En France, il s'agit des molécules : acénocoumarol, warfarine et fluindione. Si la prise est nécessaire, il est recommandé, quand cela est possible, de remplace l'AVK par une héparine de bas poids moléculaire.

Gare aux traitements anti ulcère

Les femmes enceintes ou qui pourraient l'être doivent écarter de leur armoire à pharmacie le misoprostol. Ce médicament prescrit dans la prévention des ulcèresgastroduodénaux et parfois en association avec la mifépristone peut être dangereux pour le foetus.

Hypertension : pas de sartans en cas de grossesse

Certains médicaments recommandés pour faire baisser la tension artérielle sont risqués pour le foetus. C'est le cas des IEC (inhibiteurs de l'enzyme de conversion), des sartans et de l'aliskirène. Ils peuvent être responsables de complications graves et parfois mortelles. Ils ne doivent pas être pris simultanément à une grossesse. En cas d'exposition aux IEC, la prise du médicament doit être arrêtée et l'état de la fonction rénale suivie médicalement.

Haro sur la ribavirine

Prescrite dans le traitement de l'hépatite C, la ribavirine est un antiviral pouvant entraîner des malformations foetales. La procréation est donc formellement contre-indiquée lors de la prise de ce médicament. "Les patients qui prennent de la ribavirine ont intérêt à utiliser systématiquement un préservatif en cas de rapport hétérosexuel, et à inviter leur partenaire à utiliser une contraception efficace. Pour les patientes prenant de la ribavirine, il est important d'avoir une contraception efficace" rappelle la revue Prescrire en septembre 2013.

Un traitement de l'épilepsie à écarter

"L'acide valproïque est un antiépileptique de premier choix dans diverses épilepsies mais il expose davantage l'enfant à naître à des effets indésirables graves" rappelle la revue Prescrire. Il faut donc prendre une contraception efficace pour ne pas tomber enceinte ou, si une grossesse est prévue, trouver des alternatives.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

"Une démarche pour éviter les effets indésirables pendant la grossesse"; Rev Prescrire 2013 ; 33 (358) : 583-587.