Les xéno-androgènes sont aussi désignés par le terme de xéno-hormones. Ils se définissent comme des composés naturels ou de synthèse présents dans l'environnement ainsi que dans certains aliments. Les scientifiques ont mis en évidence leur influence sur le système hormonal.

Les xéno-androgènes sont notamment reconnus pour leur capacité à imiter l'action des androgènes. Chez l'homme la principale de ces hormones naturelles est la testostérone ; une hormone stéroïdienne bien connue des adeptes de musculation pour son rôle essentiel dans la prise de masse musculaire. À la base, les xéno-androgènes sont considérés comme des perturbateurs endocriniens. Une étude publiée en 2007 au sein de la revue Environment International a mis en évidence leur impact nocif sur la faune des milieux marins. Toutefois, des chercheurs de l'université de Kyoto ont prouvé en 2008 l'existence de xéno-androgènes dont l'effet ne serait pas toxique pour la santé.

Quel usage pour les xéno-androgènes ?

Parmi les substances que les chercheurs japonais sont parvenues à synthétiser, on retrouve les tocophérols et les tocotriénols. Légèrement modifiés au niveau moléculaire, ces dérivés de la vitamine E obtiennent des propriétés semblables à celles des stéroïdes anabolisants et agissent ainsi au niveau du renforcement musculaire. Une telle découverte n'a pas manqué d'attirer l'attention des amateurs de body-building en quête de produits performants et non-toxiques. Même s'ils font l'objet de controverses, les xéno-androgènes sont considérés comme des produits légaux élaborés à partir d'une vitamine et leur vente est donc autorisée.

Des spécialistes de la musculation, telle La marque de nutrition MegaGear, prodiguent également de précieux conseils quant à leur utilisation dans le cadre d'un programme d'entraînement. Pour nombre d'adeptes du body-building mais aussi d'athlètes professionnels, les xéno-androgènes sont, la plupart du temps, utilisés comme des substituts aux stéroïdes anabolisants interdits.

Peut-on utiliser les xéno-androgènes sans courir aucun danger ?

L'action des xéno-androgènes sur le corps se traduit de multiples façons. Plusieurs études ont prouvé leur impact réel sur l'amélioration des performances physiques et de la qualité osseuse. Ils contribuent également à améliorer la récupération musculaire et ont une influence sur la production de testostérone.

À l'instar des stéroïdes anabolisants, les xéno-androgènes se lient également aux récepteurs des hormones androgènes mais en se focalisant davantage sur les tissus musculaires. Ils ont pour effet de stimuler la synthèse des protéines musculaires, favorisant ainsi la croissance de la musculature. S'ils ont un effet similaire à celui des stéroïdes anabolisants, les xéno-hormones auraient cependant moins d'effets secondaires indésirables (perte de cheveux, atrophie des testicules, etc) que ces derniers.

Toutefois, rares sont les études à l'heure actuelle ayant eu pour objet l'innocuité des xéno-androgènes. Certaines recherches récentes ont d'ailleurs mis en évidence un possible effet génotoxique (c'est-dire qui compromet l'intégrité du génome) des xéno-androgènes.

Prisés des adeptes de bodybuilding comme des athlètes, les xéno-androgènes permettraient de prendre du muscle sans subir les effets indésirables des stéroïdes anabolisants. Si leur vente est autorisée, ils doivent toutefois être utilisés avec prudence en raison de la rareté des études menées sur le sujet.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.