Abstinence sexuelle : une période trop longue est mauvaise pour votre santé

L'abstinence sexuelle est une pratique courante qui peut avoir de nombreux bienfaits au sein d'un couple. Or, selon une spécialiste espagnole, il ne faut pas que celle-ci soit trop longue. Cela pourrait entraîner des conséquences physiques et psychologiques.
Abstinence sexuelle : une période trop longue est mauvaise pour votre santéIstock

L'abstinence sexuelle peut s'avérer nécessaire par moment. Or, si elle dure trop longtemps, elle peut générer des conséquences sur votre santé mentale et physique, notamment après 50 ans, selon une experte.

L'abstinence sexuelle - pratique consistant à se priver de toutes relations sexuelles que ce soit pour des raisons sociales, religieuses ou médicales - est très fréquente chez de nombreux couples. Contrairement à ce qu'on croit, elle n'a pas que des méfaits.

En revanche, selon Francisca Molero, sexologue, gynécologue et directrice de l’Institut Barcelona de Sexología, une abstinence trop longue pourrait entraîner des conséquences physiques (augmentation du stress) et psychologiques (se sentir indésirable).

Je dirais qu’une longue période sans rapports sexuels, c’est plus de trois mois. Bien sûr, il faut préciser que nous parlons de vivre sans sexe et ce d'aucune sorte, explique Francisca Molero pour le quotidien espagnol El País.

Abstinence sexuelle : trouver le juste milieu pour être en bonne santé

L’experte reconnait que pendant une période d'abstinence, il est fréquent que le couple soit moins soudé qu'auparavant. Le stress, les enfants ou encore le travail sont des facteurs qui favorisent l'abstinence sexuelle.

Cependant, si les couples continuent à maintenir un contact physique via les baisers ou encore les câlins, il sera plus facile de retrouver le désir éprouvé envers l’autre. "Les personnes qui l'ont perdu après cette période d’abstinence seront plus proches de la rupture", ajoute l’experte.

Selon la spécialiste, il est conseillé d'alterner les périodes d’activités sexuelles fréquentes et celles plus "tranquilles". Cela aura pour objectif de profiter des bienfaits du sexe et ainsi booster la libido.

Cette dernière ajoute qu’il est préférable de ne pas dépasser les trois mois d'abstinence, même si vous n'avez pas de partenaire stable. Si vous êtes célibataire, l'experte encourage à pratiquer l'autoérotisme. "Cette pratique est désormais agrémentée de toutes sortes de jouets et d'accessoires", conclut-elle.

Abstinence sexuelle : quelles sont les causes après 50 ans ?

"De nombreuses femmes de plus de 50 ans subissent des changements dans leur corps qui les font se sentir moins attrayantes et timides face au sexe", relate Francisca Molero. Paradoxalement, certaines femmes âgées de 50 ans voient la fin de leur période fertile comme une libération.

Chez les hommes, à cet âge, les troubles de l’érection sont plus fréquents. Nombreux sont ceux qui se sentent donc frustrés. Ce phénomène peut favoriser l'abstinence.

"Avec l'âge, nous perdons des fonctions et il est plus difficile de les récupérer complètement. C'est quelque chose comme se casser la hanche à 25 ou 80 ans", explique la spécialiste.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Sexe