L’orgasme a-t-il un âge ?

Plusieurs études ont démontré que les femmes avaient des orgasmes de plus en plus intenses en vieillissant et qu’avant 35 ans peu d’entre elles parvenaient à l’orgasme vaginal. D’après le Dr Mimoun, gynécologue et spécialiste de la sexualité, avec la ménopause, l’intensité de l’orgasme des femmes peut diminuer, mais ne peut pas disparaître. Il distingue dans les relations sexuelles quatre phases différentes : l’excitation, la phase en plateau, l’orgasme et la résolution. Avec l’âge, la femme met plus de temps à avoir une lubrification naturelle du vagin et de la vulve, entre 2 et 3 minutes, pour quelques secondes auparavant. C’est pourquoi il peut être intéressant et utile d’utiliser un lubrifiant.

Le désir et l’orgasme sont-ils liés ?

Puisque le désir est plus long à faire son apparition, il est logique que l’orgasme soit également décalé par rapport aux orgasmes de jeunesse. Il est important que la femme soit très complice avec son partenaire, si celui-ci a le même âge et est un partenaire de longue date, il sera plus facile pour lui de comprendre sa compagne et d’être à l’écoute de son corps. Si le partenaire est plus jeune, il est peut-être nécessaire de lui préciser que l’excitation prend un peu plus de temps. L’avantage en vieillissant est que les femmes connaissent bien mieux leur corps et savent ce qui les fait jouir ou non.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

mots-clés : Point g
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.