Les premiers hommes ont peut-être hiberné pour survivre au froid extrême. C'est ce qu'il ressort de l'étude parue dans la revue scientifique L'Anthropologie et relayée par Business Insider. Elle révèle que les hommes de Néandertal ralentissaient leur métabolisme et dormaient des mois durant pour résister au froid extrême qui sévissait il y a des centaines de milliers d'années. Les archéologues ont étudié les ossements retrouvés lors de fouilles dans la grotte Sima de los Huesos, à Atapuerca, dans le nord de l'Espagne, afin de pouvoir faire cette incroyable constatation.

Les lésions observées sur les squelettes seraient en effet similaires à celles retrouvées dans les ossements d'animaux qui hibernent, y compris les ours des cavernes. On constate ainsi une perturbation de la croissance de leurs os qui serait concomittente aux saisons pendant plusieurs mois de l'année. "Nous estimons que ces troubles sont consécutifs à une hibernation dans des grottes sombres", écrivent les auteurs de l'étude.

"La physiologie d'un tel hypométabolisme pourrait être préservée"

Les chercheurs admettent que la notion "peut ressembler à de la science-fiction", mais soulignent que de nombreux mammifères, y compris les primates tels que les lémuriens, le font. "Cela suggère que la base génétique et la physiologie d'un tel hypométabolisme pourraient être préservées chez de nombreuses espèces de mammifères, y compris les humains", déclarent Juan-Luis Arsuaga et Antonis Bartsiokas. "Une stratégie d'hibernation aurait été la seule solution pour eux de survivre alors qu'ils devaient passer des mois dans une grotte en raison des conditions glaciales", assurent les auteurs de l'étude.

Ils soulignent également que le fait que les restes d'un ours des cavernes en hibernation aient également été trouvés dans la fosse de Sima rend d'autant plus crédible le fait que les humains aient pu faire de même "pour survivre aux conditions glaciales et à la pénurie de nourriture".

Sources

Hibernation des hominidés d’Atapuerca, en Espagne, il y a un demi-million d’années, Science Direct, décembre 2020. 

Les premiers hommes hibernaient pour survivre au froid extrême selon cette nouvelle étude, 21 décembre 2020.

Hibernation, puberty and chronic kidney disease in troglodytes from Spain half a million years ago, Archeology, 20 novembre 2018. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.