Choc électrique : elle meurt alors qu’elle nageait dans sa piscine

Publié le 23 Juillet 2019 à 17h17 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Un drame vient de se produire dans une piscine privée en Californie. Une enfant de 10 ans vient de décéder électrocutée alors qu’elle nageait. Il s’agirait d’un choc électrique. Chaque été, ce tueur silencieux menace les baigneurs.

La famille Kinley se souviendra longtemps du 14 juillet 2019. Leur fille McKenzie, âgée de 10 ans, est décédée ce jour-là d’un choc électrique, survenu alors qu’elle nageait dans la piscine familiale. Les funérailles ont eu lieu cette semaine à Citrus Heights (Californie), relate WebMD.

Une noyade par choc électrique se produit lorsqu’un courant électrique, provenant des bateaux ou des phares, s’échappe et atteint les nageurs à proximité. Le choc les paralyse et les fait couler. Quant aux piscines, elles peuvent aussi tuer par électrocution. Un système d’éclairage du bassin défectueux ou un câblage électrique vieillissant représente un risque.

Pour Mckenzie, la cause du décès est sans appel : électrocution à basse tension associée à une submersion dans l’eau. Une réanimation cardio-respiratoire lui été administrée, mais n’a pas porté ses fruits. Un cas loin d’être isolé selon Electric Shock Drowning Prevention Association, une association dédiée à la prévention des noyades par choc électrique. "Chaque année, ce danger caché existe dans nos eaux et provoque des drames", exprime-t-elle.

13 % des bateaux perdent des quantités mortelles de courant électrique dans l’eau

Les noyades par choc électrique doivent faire prendre conscience de l’importance de sécuriser l’équipement électrique de sa piscine, explique l’association.

Malheureusement, peu de personnes sont conscientes du danger que le bassin représente et négligent cet aspect. En effet, "ces tragédies sont plus courantes en eau douce, détaillent les experts. En eau douce, le corps est plus facilement touché par l’électricité. Mais malgré cela, l’eau salée n’est pas sans risque".

En effet, l’électricité des quais, des marinas, bateaux et phares à proximité peut s’échapper en raison d’un câblage défectueux. L’association de prévention estime que 13 % des bateaux perdent des quantités mortelles de courant électrique dans l’eau. L’électricité est alors susceptible de submerger votre corps.

Noyade par choc électrique : ce qu’il se passe dans notre corps

Selon l’intensité du courant électrique, vous pouvez ressentir des picotements dans le corps et perdre le contrôle de vos muscles, si vous vous trouvez touché. Le courant peut aussi affecter votre rythme cardiaque. Et cela peut arriver très vite, alertent encore les experts.

Il n’y a aucun avertissement visuel ou indice que l’eau soit électrifiée. Et il suffit de peu d’électricité pour causer la noyade.

Une fois que vous prenez conscience de l’électrocution, il est, en principe, trop tard pour agir.

Noyade par choc électrique : comment éviter le drame ?

Les experts déconseillent fortement de nager à proximité des marinas. "Restez à moins de 50 mètres (l’équivalent d'un demi terrain de football, ndlr)", préconise l’association.

En outre, n’essayez surtout pas de sauver quelqu’un qui semble victime d’un choc électrique. "Vous vous mettez en danger et risquez de subir le choc aussi, ajoutent les experts. Appelez à l’aide et avertissez les autres baigneurs afin qu’ils s’échappent".

Il est aussi important de faire inspecter votre piscine si vous en avez une. Quant aux propriétaires de bateau, ils devraient faire inspecter leur appareil chaque année. L’association affirme que ces derniers doivent être correctement câblés avec un disjoncteur de fuite (cet appareil interrompt l'alimentation de courant en cas de fuite).

Enfin, si vous vous trouvez dans l’eau et ressentez une sensation de picotement, essayez de vous éloigner de tout ce qui pourrait être alimenté par du courant et quittez le bassin au plus vite.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :