Sommaire

Votre voix peut être un miroir de votre état de santé. En y observant certains signes, vous pouvez déceler certaines pathologies. Si certaines causes s’avèrent, heureusement bénignes, d’autres peuvent être plus graves et vous mettent en danger de mort.

"Cancer des cordes vocales, de la thyroïde ou encore paralysie de cordes vocales… Les anomalies de la voix peuvent traduire diverses maladies", explique le Dr Diane Lazard, chirurgien ORL. On les passe en revue.

Voix rauque : un cancer des cordes vocales

Classé parmi les cancers ORL, le cancer des cordes vocales siège au niveau des voies aérodigestives supérieures. Dans leurs formes communes, les cancers ORL peuvent toucher la cavité buccale, l’amygdale, la langue, le pharynx, sans oublier le larynx et les cordes vocales. Le larynx correspond à la partie supérieure du canal respiratoire où se trouvent les cordes vocales. Elles sont situées entre le pharynx et la trachée.

Quels sont les symptômes d'un cancer des cordes vocales ?

Tumeur maligne, le cancer des cordes vocales se manifeste principalement par un enrouement prolongé sur plusieurs semaines. Cette dysphonie est due à un défaut de vibration de la muqueuse des cordes vocales, puis à une gêne de la mobilité de la corde. Si le patient ne réagit pas, ce symptôme risque de s’aggraver et de provoquer une dysphagie (difficulté à déglutir) et une dyspnée (difficulté à respirer). Dans un cancer évolué des cordes vocales (étendu au reste du larynx), on peut aussi observer des ganglions cervicaux.

Les symptômes des cordes vocales ne se limitent pas à l’enrouement. Le patient peut aussi endurer d’importantes quintes de toux avec des crachats teintés de sang, un besoin permanent de se racler la gorge ainsi que des troubles respiratoires, précise la Ligue contre le cancer.

Quels sont les facteurs de risques d'un cancer des cordes vocales ?

Le cancer des cordes vocales est plus fréquent chez les hommes, passé 50 ans. Selon le Dr Diane Lazard, c’est, le plus souvent le tabac qui est en cause. "Le cancer des cordes vocales survient sur un terrain de fumeur, explique-t-elle. Il y a forcément eu une intoxication au tabac un jour ou l’autre, même si elle date. J’ai déjà eu à faire à un patient qui avait contracté cette maladie alors que sa dernière cigarette datait d’il y a 20 ans !".

"Si vous êtes fumeurs et remarquez que votre voix est anormalement rauque, il est impératif de consulter. Il n’est jamais trop tard. Ce signe peut tout à fait être précoce et nous permettre de traiter la tumeur à temps", prévient le Dr Lazard.

Cancer des cordes vocales : quels sont les traitements ?

"Pour diagnostiquer la maladie, nous devons procéder à un prélèvement de la tumeur sous anesthésie générale, afin de savoir si elle est bénigne ou maligne, décrit le médecin ORL. Une fois que la forme maligne est confirmée plusieurs options sont possibles, en fonction de l’étendue de la tumeur. Si le cancer est détecté à un stade précoce, il est généralement possible de retirer la tumeur par voie chirurgicale tout en conservant les fonctions physiologiques du larynx. "Cette intervention peut s’accompagner de séances de chimio ou radiothérapie si le cancer est étendu", ajoute le Dr Lazard.

Hélas, si le cancer est détecté à un stade trop avancé, une ablation totale ou partielle du larynx peut être nécessaire. Sans cet organe, il n’est plus possible de parler normalement. Mais les patients concernés peuvent bénéficier d’une rééducation vocale après l’opération et apprendre à communiquer avec une "voix de remplacement".

Comment le tabac affecte-t-il la voix ?

Les cordes vocales sont agressées par un mécanisme de brûlure et par de multiples mécanismes chimiques liés à l’aérosol de goudron collecté lors de la combustion d’une cigarette. La fumée de cette dernière va modifier la surface des cordes vocales, rigidifier leur structure et inhiber une enzyme nommée la 5alpha réductase. Cette enzyme, qui agit sur la testostérone, va donc viriliser le fumeur. Cela explique pourquoi les femmes fumeuses se retrouvent avec des poils en plus et une voix plus grave.

Une voix avec deux tonalités différentes : un cancer de la thyroïde

Un trouble de la mobilité des cordes vocales peut aussi révéler un cancer de la thyroïde, estime le Dr Lazard. S’il est connu pour être difficilement décelable, ce cancer peut engendrer une grosseur au niveau du cou, des problèmes de voix, des difficultés à respirer ou à déglutir.

Quels sont les symptômes d'un cancer de la thyroïde ?

En plus de la voix enrouée ou bitonale (présence de deux tonalités différentes), l’Assurance maladie note l’apparition d’un nodule au niveau de la thyroïde (en précisant néanmoins que 95 % d’entre eux ne sont pas cancéreux). Elle ajoute l’apparition d’un ganglion au niveau du cou et des difficultés à avaler ou respirer.

Quels sont les principales cause du cancer thyroïdien ?

"Plus de 85 % des cas incidents sont des cancers dont l’exposition aux rayonnements ionisants, notamment durant l’enfance, est reconnue comme un facteur de risque", explique Santé Publique France dans un récente étude.
De son côté, la Ligue contre le cancer évoque l’accident de Tchernobyl survenu en 1986. "Le seul cas où une origine peut être clairement établie est celui d’une irradiation du cou pendant l’enfance, soit accidentelle, soit pour soigner une autre maladie. Mais les éléments radioactifs disséminés par Tchernobyl ont aussi provoqué une augmentation importante du nombre de cancers de la thyroïde", détaille la Ligue.

Mais selon le Dr Lazard, "ce sujet est controversé. A ce jour, les facteurs de risque officiellement démontrés s'avèrent la radiothérapie externe durant l’enfance ou un terrain génétique".

Cancer de la thyroïde : quels sont les traitements ?

"La chirurgie est le principal traitement proposé pour un cancer de la thyroïde, partage la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer. Elle a pour objectif de réduire le risque de rechute". Concrètement, la thyroïde est généralement retirée entièrement. On parle de thyroïdectomie totale. Le patient présentera une peite cicatrice à l’aspect d’une fine ligne horizontale de quelques centimètres. "La thyroïde ayant été retirée, les patients présentent ensuite une insuffisance en hormones thyroïdiennes. Cela impose la prise d'un comprimé à vie, par administration d’une hormone de substituions", ajoute la fondation.

Tonalité limitée : des signes de paralysie des cordes vocales

La paralysie des cordes vocales se traduit par l’incapacité à mouvoir les muscles qui commandent les cordes vocales. Touchant plus souvent les hommes, cette pathologie peut affecter une seule corde, et très rarement, les deux.

Paralysie des cordes vocale : quels sont les symptômes ?

La paralysie des cordes vocales va empêcher la mobilité de ses dernières ce qui va affecter la parole, mais aussi la respiration et la déglutition. Si une seule corde est affectée, la voix devient rauque et voilée. La respiration n’est pas en danger dans ce cas de figure : la corde vocale épargnée permet une ouverture suffisamment large.

En revanche, lorsque la paralysie affecte les deux cordes, l’intensité de la voix diminue considérablement. Les deux cordes vocales étant paralysées, elles ne peuvent plus s’ouvrir. Les cordes vocales fonctionnement comme vos lèvres : elles s’écartent et se rapprochent. Si ces dernières ne parviennent plus à s’ouvrir, l’espace entre les deux cordes vocales devient alors très étroit et va affecter la respiration. Même un effort modéré va générer une détresse respiratoire.

Paralysie des cordes vocales : quels sont les facteurs de risques ?

La paralysie d’une corde vocale peut être la conséquence de tumeurs cérébrales, AVC, ou de maladies comme la sclérose en plaque. "Mais elle peut aussi être provoquée par un traumatisme comme l’ablation de la thyroïde (traitement du cancer de la thyroïde, ndlr)", détaille le Dr Lazard.

Si les deux cordes vocales se trouvent paralysées, cela peut provenir d’une intervention chirurgicale, comme l’ablation de la glande thyroïde.

Paralysie des cordes vocales : quelles conséquences ?

La paralysie des deux cordes vocales peut être, dans de rares cas, mortelle, puisqu’elle vient affecter la respiration. Parfois, il va falloir maintenir suffisamment les cordes ouvertes pour permettre à nouveau la respiration. Deux alternatives chirurgicales sont alors possibles : la trachéotomie qui consiste à créer une ouverture dans la trachée à l’avant du cou, ou la cordotomie, opération qui va raccourcir une corde de façon définitive pour permettre la respiration. Cette technique peut dans certains cas nuire à la qualité de la voix.

Si une seule corde vocale est paralysée, une autre intervention sera proposée au patient : il s’agit de la médialisation cordale qui consiste à déplacer la corde paralysée pour la mettre dans une position plus adaptée. Plusieurs techniques peuvent être proposées.

"Quelle que soit l’intervention réalisée, une prise en charge orthophonique est prévue, assure le Dr Lazard. Cette rééducation vocale vient en complément de la chirurgie ou peut parfois suffire à elle seule"

Enrouements chroniques : nodule, kystes, polypes...

D’autres causes plus bénignes peuvent être à l’origine d’une altération de la voix. Le Dr Lazard évoque les nodules, polypes ou kystes.

Les nodules, fréquents chez les femmes

"Les nodules apparaissent plus fréquemment chez les femmes qui ont tendance à forcer leur voix, explique l’ORL. En effet, ils se développent à partir d’un abus chronique de la voix". La lésion est bénigne (non cancéreux) et va générer un enrouement et une voix voilée. Une rééducation vocale réalisée par un orthophoniste peut s’avérer nécessaire. La plupart des nodules guérissent avec cette méthode.

Les polypes, courant chez les enseignants, chanteurs ou comédiens

Les polypes des cordes vocales se manifestent par une raucité chronique. Ils sont généralement présents sur une seule corde vocale. "Très souvent liés à ce que l’on appelle le forçage vocal, les polypes surviennent principalement chez les enseignants, comédiens ou chanteurs, habitués à solliciter leur voix en permanence pour les besoins de leur profession", estime le Dr Lazard.

La plupart des polypes doivent être retirés par une intervention chirurgicale, afin que le sujet puisse retrouver sa voix. L’encadrement orthophonique est nécessaire.

Les kystes vont endommager la voix selon leur taille

Un kyste de corde vocale est une masse de tissus, contenue dans une membrane. Il peut être situé près de la surface de la corde vocale, ou près de son ligament. Selon sa taille et son emplacement, il aura plus ou moins de conséquences sur la voix en provoquant un enrouement. Il n'y a pas de facteur déclenchant. Tout aussi bénins, ils peuvent être traités par la chirurgie.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Merci au Dr Diane Lazard, chirurgien ORL à Paris

Cancers de la thyroïde : les traitements, Fondation ARC

Diagnostic et évolution du cancer de la thyroïde, CNAM, 22 février 2019

Ligue contre le cancer

Santé Publique France

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.