Thyroïde gonflée : est-ce forcément un cancer ?

En cas de trouble de la thyroïde tel que l’hyperthyroïdie, la glande thyroïde va gonfler. Pour autant, une thyroïde gonflée traduit-elle nécessairement un cancer ? Par ailleurs, en cas de cancer thyroïdien, quels symptômes faut-il connaître ?

Publicité

6749292-inline-500x333.jpg© Istock

Symptômes de l’hyperthyroïdie

En cas d’hyperthyroïdie, on retrouve des symptômes tels qu’un amaigrissement anormal et particulièrement rapide, de la tachycardie (en tout cas des troubles du rythme cardiaque), des tremblements ou encore des bouffées de chaleur, des troubles digestifs (diarrhées, nausées et vomissements). Par ailleurs, on observe un goitre, c’est-à-dire un gonflement de la thyroïde et donc du cou qui est palpable et parfois très visible. Comme on le voit, il arrive que la thyroïde soit gonflée sans pour autant qu’il y ait un cancer associé, c’est même rarement le cas.

Publicité
Publicité

Cancer de la thyroïde : symptômes

Les symptômes d’un cancer de la thyroïde sont généralement imperceptibles dans les premiers temps. Ce n’est que lorsque la tumeur a atteint un certain volume qu’on peut observer, entre autres, une enflure au niveau du cou (présence d’une petite boule). Ainsi, même si un gonflement de la thyroïde constitue un des symptômes du cancer thyroïdien, ce seul signe est insuffisant pour suspecter une tumeur. Il faut en effet également prêter attention à d’autres symptômes tels qu’une modification du ton de la voix (qui a tendance à devenir rauque), des difficultés à déglutir et à respirer, une toux chronique et des douleurs (ou une simple sensation de gêne) au niveau du cou.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X