Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

Rouge, marron, orange... Il arrive parfois que les urines changent de couleur et révèlent un souci de santé. Passons en revue ces différents coloris et les maladies qui se cachent derrière dans notre diaporama.

Urine : de quoi est-elle composée ?

L'urine est sécrétée par les reins. Elle transporte les déchets de notre corps afin qu'ils soient éliminés lors de la miction. Ceux-ci regroupent :

  • l'urée ;
  • la créatinine ;
  • l'ammoniac ;
  • l'acide urique ;
  • Des ions tels que le sodium, le potassium, l'hydrogène et le calcium sont également éliminés.

Le "pipi" contient aussi beaucoup d'eau. La quantité varie en fonction de ce que l'on boit dans la journée.

Concernant la couleur de l'urine, celle-ci est donnée "par les pigments biliaires transportés dans le sang", nous expliquait le Dr Olivier Dumonceau, urologue, dans un précédent article.

À l'origine, ils sont plutôt verts, mais lorsque le sang est filtré par les reins, ils se diluent dans l'eau contenue dans l'urine.

"Plus une personne boit, plus l'urine va devenir claire", ajoutait notre interlocuteur.

D'autres éléments comme des colorants alimentaires, certains antibiotiques, des protéines et cristaux décomposés peuvent modifier la couleur de l'urine.

Changement de couleur d'urine : quand faut-il consulter ?

Si vous remarquez un changement dans la couleur et l'aspect de vos urines, restez vigilant et prenez rendez-vous avec votre médecin si le changement persiste au bout de quelques jours.

Sachez qu'une urine à l'odeur sucrée peut être un signe de diabète. Une urine "moussante" peut aussi traduire un excès de protéines (albumine) et/ou un dysfonctionnement des reins.

 

Une urine transparente

1/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

En général, une urine transparente est un signe de bonne santé : cela signifie que la personne boit beaucoup d’eau. Néanmoins, boire en excès peut aussi être néfaste : la quantité de sodium va être diluée, sa concentration va diminuer. C'est ce que l'on appelle l'hyponatrémie. Les premiers symptômes sont la léthargie ou la confusion mentale, et des signes de dysfonction cérébrale.

L'urine transparente peut aussi être le signe d'un problème hépatique, en raison de l'absence de pigments biliaires.

Une urine jaune transparente ou jaune pâle

2/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

Une urine jaune transparente ou jaune pâle prouve que la personne est en bonne santé, qu’elle boit suffisamment d’eau. Son corps est donc parfaitement hydraté.

Une urine jaune foncée

3/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

Si l’urine est jaune foncée, tout est normal. Il faudra toutefois boire assez rapidement.

Une couleur miel ou ambre

4/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

Si l’urine se teinte d’une couleur miel ou ambre, la déshydratation a commencé. Il faut donc boire rapidement.

Une urine marron

5/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

Pour les médecins, une urine marron, rappelant la couleur de la bière, ne doit pas être ignorée. Cela pourrait indiquer une maladie du foie ou une forte déshydratation. Ils conseillent donc de boire de l’eau. Si la couleur persiste, une visite chez le médecin s'impose.

Une urine verte

6/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

Selon un rapport publié par la revue médicale The New England Journal of Medicine (NEJM), il arrive que l'urine se colore en vert. C'est ce qui est arrivé à un homme de 62 ans en détresse respiratoire, qui a été admis aux soins intensifs et a reçu une perfusion continue de Propofol, un anesthésique général. 5 jours après, son urine a pris une étrange couleur verte.

Selon le rapport, le médicament pourrait être en cause, puisqu'une fois le traitement stoppé, son urine est revenue à la normale.

Une urine rouge

7/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

Dans les cas d’urine rouge, si aucune betterave, myrtille ou autre rhubarbe n’a été dégustée récemment, cela ne semble pas être grave. Dans les autres cas, il peut s'agir de sang dans les urines. Ce signe peut s'apparenté à un cancer de la vessie, une maladie rénale, un problème de prostate ou une infection urinaire. Il faut consulter un médecin.

Une urine bleue

8/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

L'apparition d'urines bleues est liée à la présence de colibacilles résultant d'une infection bactérienne sévère, concernant principalement les malades ayant une sonde urinaire.

Une urine noire

9/9
Urine : les couleurs qui doivent vous alerter

Lorsque les urines sont de couleur particulièrement foncée ou carrément noire, il peut s'agir d'alcaptonurie. Cette maladie génétique rare est liée au déficit d'une enzyme.

Un test urinaire permet de la diagnostiquer.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Cambio de color en la orina: ¿ qué provoca el color verde al orinar, es peligroso ?, Salud180.com.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.