Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

On ne vous a jamais demandé d'évaluer votre douleur sur une échelle de 1 à 10 ? Lors de consultations médicales, les patients sont souvent invités à estimer leur douleur verbalement ou dans d'autres cas, sur ce qu'on appelle une échelle visuelle analogique (EVA). Elle se présente sous la forme d’une règle sur laquelle un curseur peut être déplacé d'une extrémité à l'autre. 

Il faut prendre conscience que l'échelle de la douleur est propre à chacun. En d'autres termes, si deux patients évaluent leur douleur à 7 sur 10, il n'y a aucune garantie que ce chiffre signifie la même chose pour les deux. Une personne atteinte de fibromyalgie et un jeune enfant en bonne santé qui vient de s'érafler un genou peuvent estimer leur douleur à la même échelle. Or, il est évident que la personne victime de fibromyalgie ressentira une douleur plus intense.

Si chacun perçoit la douleur de façon différente, il y a néanmoins certaines pathologies reconnues pour causer des douleurs particulièrement intenses. Le NHS, système de la santé publique du Royaume-Uni, a dernièrement estimé les 20 maladies ou états considérés comme les plus douloureux. On les passe en revue dans notre diaporama.

Pourquoi n'a-t-on pas tous la même perception de la douleur ?

"La douleur est un phénomène complexe, subjectif, qui peut être ressenti différemment suivant l’individu et son environnement. La douleur est conditionnée par deux principaux facteurs : la perception et la sensation", décrit la Fondation pour la recherche médicale.

La perception se trouve être un phénomène sensoriel transmis au cerveau par les neurones sous la forme d’un signal électrique. Elle varie selon le stimulus qui génère ce signal électrique.

"La sensation, quant à elle, résulte du processus d’interprétation de ce signal électrique par notre cerveau qui dépend, entre autres, de l’état de santé de chaque individu, de son âge et de l’environnement. Une même douleur peut ainsi être ressentie de manière différente suivant les personnes", précise la fondation.

Les céphalées en grappe

1/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

On parle de céphalée en grappe mais aussi d'algie vasculaire de la face, de céphalée de Horton ou de cluster headache. Ces maux de tête, à différencier de la simple migraine, sont caractérisés par une douleur extrêmement intense, voire insupportable.

Le zona

2/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

Il s’agit d’une infection de la peau et des nerfs qui affecte généralement une seule zone du corps.

Le symptôme le plus important est l'éruption cutanée douloureuse qui peut se transformer en cloques qui démangent, décrit le NHS.

L'épaule gelée

3/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

On parle d'épaule gelée ou de capsulite rétractile, lorsque les tissus entourant l'articulation de l'épaule épaississent et se contractent. Ce phénomène cause de la douleur et de la raideur et diminue l'amplitude de mouvement de l'épaule.

Les os cassés

4/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

Briser un os peut être incroyablement douloureux. Les fractures de la cheville, de la hanche, du bras et du nez sont parmi les blessures les plus douloureuses, estime le NHS.

Le syndrome douloureux régional complexe (SDRC)

5/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

Le syndrome douloureux régional complexe (SDRC) est un état pathologique caractérisé par un syndrome associant des douleurs et d'autres symptômes touchant typiquement une extrémité après un traumatisme ou une intervention chirurgicale même minime.

"Bien que la plupart des cas de SDRC soient déclenchés par une blessure, la douleur qui en résulte provoque un inconfort inattendu et durable", décrit le NHS.

La crise cardiaque

6/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

La plupart des crises cardiaques sont causées lorsque les artères se rétrécissent et se remplissent de matières grasses, empêchant le sang de circuler. Les signes les plus courants d’une crise cardiaque comprennent des douleurs thoraciques et des douleurs importantes dans les bras, le cou, la mâchoire, le dos ou l’estomac.

Le disque glissé

7/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

Un disque glissé est le résultat d’une blessure provoquée par une torsion ou un soulèvement, provoquant la rupture de l’un des disques de la colonne vertébrale et du gel à l’intérieur qui s’échappe.

La plupart des personnes atteintes d’un disque glissé éprouvent des douleurs lombaires soudaines et sévères.

La drépanocytose

8/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

"La drépanocytose affecte l'hémoglobine des globules rouges. Cette maladie génétique très répandue se manifeste notamment par une anémie, des crises douloureuses et un risque accru d'infections", note l'Inserm. La NHS considère cette pathologie comme particulièrement douloureuse.

L'arthrite

9/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

L’arthrite provoque une douleur constante et souvent aiguë dans les articulations, généralement dans les hanches, les genoux, les poignets ou les doigts.

La migraine

10/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

Les migraines sont différentes des maux de tête car elles constituent un trouble neurologique complexe et invalidant. Elles peuvent être très douloureuses et vous obliger à rester immobile pendant plusieurs heures.

La sciatique

11/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

En cas de sciatique, la douleur est généralement ressentie d'un seul côté du corps, dans une fesse et tout le long d'une jambe jusqu'au pied; parfois aussi au bas du dos. Et pour cause, le nerf sciatique est le nerf le plus long du corps, allant de l’arrière du bassin jusqu’aux pieds et la sciatique est une affection du dos qui l’affecte. L’une des causes courantes est le disque glissé mentionné précédemment.

Les calculs rénaux

12/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

Un calcul rénal peut provoquer une douleur soudaine aiguë dans le bas du dos, le long du côté de l’abdomen ou occasionnellement dans l’aine. La douleur peut, dans certains cas, durer des heures, avec des intervalles sans douleur entre les deux.

L'appendicite

13/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

L’appendicite est un gonflement douloureux de l’appendice. Il est plus fréquent chez les enfants, qui se plaignent généralement de douleurs au milieu de l’estomac qui vont et viennent.

La névralgie du trijumeau

14/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

La névralgie du trijumeau cause une douleur faciale soudaine et intense. Elle est souvent décrite comme une vive douleur lancinante ou comme une décharge électrique dans la mâchoire, les dents ou les gencives. Elle se produit généralement lors de courtes attaques imprévisibles qui peuvent durer quelques secondes.

L'endométriose

15/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

L’endométriose est une pathologie gynécologique survenant lorsque des tissus similaires à la muqueuse de l’utérus se développent dans d’autres régions du corps, le plus souvent dans la région pelvienne.

Cela peut entraîner une douleur intense et de nombreux autres symptômes.

La goutte

16/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

La goutte, reconnue depuis 2000 ans, est une maladie rhumatismale douloureuse qui provoque une inflammation des articulations et commence souvent dans les pieds ou les orteils. Pour 70% des personnes atteintes, le gros orteil est le premier à être affecté.

La pancréatite aiguë

17/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

La pancréatite aiguë correspond au gonflement du pancréas. Le symptôme le plus courant constitue une douleur abdominale sévère qui apparaît soudainement.

L'ulcère d’estomac

18/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

Un ulcère à l’estomac – ou ulcère gastro-duodénal – est une plaie ouverte dans la muqueuse de l’estomac ou de l’intestin grêle. Le plus souvent (90% des cas), ce phénomène est dû à une bactérie. Une autre cause importante d’ulcères est le stress.

La fibromyalgie

19/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

La fibromyalgie associe des douleurs chroniques durant des années, une fatigue injustifiée et des troubles du sommeil. Appelée aussi fibrosite, syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID) ou polyenthésopathie, la fibromyalgie est une maladie chronique, mal reconnue et de traitement difficile.

La douleur après la chirurgie

20/20
Les 20 pires douleurs selon le National Health Service

Il est courant de subir une douleur après une intervention chirurgicale. L’intensité de la douleur varie selon le type d’opération. Attention, une douleur trop importante n'est pas normale, selon le NHS. Si elle devient trop intolérable, il est important d'en parler à votre médecin. La douleur peut aussi traduire une complication.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

National Health Service 

Qu’est-ce que la douleur ?, Fondation pour la recherche médicale

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.