Houx, gui, poinsettia : ces plantes de Noel peuvent etre toxiques !

Ces plantes si populaires à Noël, utilisées pour décorer les gâteaux, l’intérieur de sa maison ou son jardin, ne sont pas aussi inoffensives qu'elles n'en ont l'air. Dans un récent communiqué de presse, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) nous avertit des risques auxquelles ces plantes exposent l'Homme (notamment les enfants), mais aussi les animaux. "Ces baies ou feuilles peuvent s’avérées toxiques et provoquer des symptômes plus ou moins graves". En cas d’ingestion, l’Anses vous recommande d’appeler au plus vite un Centre antipoison.

Le gui peut être à l'origine de troubles cardiaques ou neurologiques

Si les branches de gui sont associées à de jolies traditions de Noël, elles cachent aussi un côté plus sombre. Pensez-y la prochaine fois que vous vous embrasserez sous cette plante.

Selon l'Anses, le gui peut être à l'origine de troubles cardiaques ou neurologiques (somnolence…). En effet, cette plante peut causer des troubles du rythme cardiaque et peut être associée à des épisodes d'hypotension (tension artérielle trop basse).

Ingérées par inadvertance, elles peuvent même être mortelles. L'Agence met particulièrement en garde les propriétaires d'animaux domestiques et les parents de jeunes enfants. "Les Centres antipoison reçoivent une quarantaine d’appels par an" concernant des réactions toxiques dues au gui, souligne l'Anses. Et ce n'est pas la seule plante de Noël à être dangereuse. Aperçu dans notre diaporama.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Plantes décoratives - leur ingestion peut être toxique pour les Hommes comme pour les animaux, Anses, 15 décembre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.