Diabète de type 1, sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, lupus… Les maladies auto-immunes touchent environ 5 millions de Français. Les chercheurs du Brigham and Women’s Hospital pourraient avoir trouvé un moyen de se protéger de ces pathologies qui “attaquent” l’organisme. Consommer de la vitamine D et des oméga 3 réduirait les risques d'en développer une, selon leurs nouveaux travaux parus dans le journal scientifique BMJ.

Maladie auto-immune : la vitamine D réduirait les risques

L’étude, baptisée VITAL, a suivi plus de 26 000 hommes et femmes de plus de 50 ans pendant plus de 5 ans. Un groupe recevait quotidiennement une dose de 2000 unités internationales de vitamine D et des oméga 3, un autre de la vitamine D avec un placebo, le troisième avait des suppléments d'huile de poisson et un placebo et un dernier avait uniquement des placebos.

"Compte tenu des bénéfices de la vitamine D et des oméga-3 pour réduire une inflammation, nous étions particulièrement intéressés à savoir s'ils pouvaient protéger contre les maladies auto-immunes", a expliqué JoAnn Manson, co-auteur de l'essai.

Grâce à leurs travaux, les chercheurs ont découvert que les personnes prenant de la vitamine D tous les jours pendant plus de 5 ans voyaient leur risque de développer une maladie auto-immune baisser de 22% en comparaison à ceux qui n’en consommaient pas. La supplémentation en acides gras oméga 3 avec ou sans vitamine D a pour sa part entraîné une diminution du taux de maladies auto-immunes de 15 %.

“Les maladies auto-immunes sont courantes chez les personnes âgées et affectent négativement la santé et l'espérance de vie. Jusqu'à présent, nous n'avions aucun moyen éprouvé de les prévenir, et maintenant, pour la première fois, nous l'avons", a déclaré l’auteure principale Jill Hahn, boursière postdoctorale au Brigham. "Ce serait excitant si nous pouvions continuer à vérifier les mêmes effets préventifs chez les personnes plus jeunes."

Vitamine D : besoin nouvelles recommandations ?

Les cinquantenaires qui ont participé à l’étude, prenaient jusqu’à 2000 unités internationales (UI) de vitamine D et 1000 IU d’oméga 3. Ce dosage en est 2 à 3 fois plus élevés que les recommandations actuelles (600 IU de vitamine D jusqu’à 69 ans et 800 UI pour les plus de 70 ans)

Karen Costenbader - responsable du pôle rhumatologie, inflammation et immunité de Brigham - explique : "il s'agit de la première preuve directe que nous avons qu'une supplémentation quotidienne peut réduire l'incidence des maladies auto-immunes, et ce qui semble être un effet plus prononcé après deux ans de supplémentation en vitamine D. Nous sommes impatients d'affiner et d'élargir nos découvertes et d'encourager les sociétés professionnelles à considérer ces résultats lors de l'élaboration de futures lignes directrices pour la prévention des maladies auto-immunes chez les seniors".

Mais attention, pas la peine de vous ruer en pharmacie pour acheter des boîtes de compléments alimentaires. L’experte, interrogée par la CNN, met en garde "tout le monde devrait d'abord parler à son médecin avant de prendre 2000 unités internationales de vitamine D en plus de tout ce qui est pris". Elle précise : "il y a certains problèmes de santé tels que les calculs rénaux et l'hyperparathyroïdie (une augmentation du taux de calcium), pour lesquels vous ne devriez vraiment pas prendre de vitamine D supplémentaire".

Par ailleurs, l'étude n'a pas pu déterminer laquelle des nombreuses maladies auto-immunes existantes bénéficierait le plus de l'effet protecteur de ces éléments. Les scientifiques reconnaissent que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour faire la distinction ainsi que pour s'assurer que l'effet préventif est aussi présent chez une population plus jeune.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.bmj.com/content/376/bmj-2021-066452

https://edition.cnn.com/2022/01/27/health/vitamin-d-fish-oil-autoimmune-wellness/index.html

https://www.newscientist.com/article/2306132-vitamin-d-supplements-really-do-reduce-risk-of-autoimmune-disease/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.