Cephalee : 6 habitudes qui favorisent les maux de tete

“Les céphalées sont une douleur dans une partie de la tête, y compris le crâne, le haut du cou, le visage et l’intérieur de la tête”, précise le Manuel médical MSD. Elles sont l’une des raisons les plus fréquentes de consultation chez le médecin.

Céphalée de tension ou migraine : comment faire la différence ?

Les deux causes les plus fréquentes de céphalées sont :

  • Les céphalées de tension : Elles sont, en général, “des céphalées d’intensité légère à modérée, décrites comme une sensation d’étau autour de la tête”, détaille le Manuel médical. Elles démarrent à l’avant de la tête ou dans la zone autour des yeux, puis s’étendent sur toute la tête. Ces douleurs peuvent durer entre 30 minutes et plusieurs jours, mais elles ne sont jamais accompagnées de nausées ou de vomissements, et ne sont ni aggravées par l’activité physique, la lumière, les sons ou les odeurs. Elles peuvent être apaisées et réduites par l'acupuncture selon une récente étude. 
  • Les migraines : “Outre le fait qu’elle évolue par crises qui durent de quelques heures à quelques jours, elle est le plus souvent unilatérale affectant la moitié de la tête et elle est ressentie comme pulsatile c'est-à-dire comme si le ‘cœur battait dans la tête’”, explique la Société française d’études des migraines et céphalées (SFEMC). Cette céphalée, d’intensité modérée à sévère, est souvent amplifiée par les efforts physiques de routine, comme la montée des escaliers ou le port de charges en marchant. La migraine est également associée à d’autres symptômes tels que des nausées voire des vomissements, avec une hyperesthésie sensorielle qui se traduit par une intolérance aux bruits et à la lumière. N’importe qui peut faire une “crise de migraine”. La maladie migraineuse est quant à elle définie par la répétition des crises.

Plus rarement, les maux de tête peuvent être le signe d’une méningite, d’une tumeur cérébrale, ou d’un saignement dans le cerveau.

La fièvre ou certaines infections comme la grippe ou le Covid-19 peuvent aussi provoquer des maux de tête. Mais si, en dehors de ces cas, vous faites partie de ces personnes souvent victimes de céphalées, c’est peut-être lié à certains de vos comportements quotidiens.

Le stress

1/6
Céphalée : 6 habitudes qui favorisent les maux de tête

Trop de stress tout comme le surmenage et la fatigue, peuvent augmenter vos risques d’avoir mal à la tête. 

Le café

2/6
Céphalée : 6 habitudes qui favorisent les maux de tête

Et plus précisément, l’excès ou l’arrêt brusque de la consommation de café.

La consommation de boissons alcoolisées 

3/6
Céphalée : 6 habitudes qui favorisent les maux de tête

L’alcool augmente aussi les maux de tête, notamment à cause de la déshydratation induite par la boisson.

Une mauvaise paire de lunettes

4/6
Céphalée : 6 habitudes qui favorisent les maux de tête

Des lunettes mal adaptées ou leur absence en cas de nécessité peuvent provoquer des  maux de tête. 

Le bruit 

5/6
Céphalée : 6 habitudes qui favorisent les maux de tête

Les personnes hypersensibles ne sont pas les seules touchées par les environnements bruyants. 

Certains aliments

6/6
Céphalée : 6 habitudes qui favorisent les maux de tête

“Chez certaines personnes, la consommation d’aliments tels que les fromages trop faits, les noix, le chocolat, les vins blancs, les salaisons, les agrumes, la crème aigre, les pâtisseries et les pains frais en pâte levée, les exhausteurs de saveur (glutamate) ou les édulcorants (aspartame)” peuvent aussi augmenter les céphalées. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://sfemc.fr/ 

https://www.msdmanuals.com/fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.