Sommaire

Les remèdes naturels qui mènent aux urgences

Les remèdes naturels qui mènent aux urgences

La fiabilité des sources est une question fondamentale qui demeure primordiale. Avant de s’engager dans un remède naturel, il est important, de vérifier les sources : ne pas faire confiance à une personne que l’on ne connait pas, croiser l’information avec des livres spécialisés, demander l’avis à des spécialistes et en dernier recours appeler un centre antipoison. Si toutes les recherches abondent dans le même sens, alors, c’est rassurant.

Découvrez certains remèdes étonnants qui mèneront directement aux urgences :

  • Sucer le venin en cas de morsure de serpent ;
  • Mettre du poivre sur une petite coupure superficielle ou éraflure pour arrêter une hémorragie est catastrophique avec un risque de surinfection. Cette hémorragie ne va non seulement pas s’arrêter mais ralentir la cicatrisation ;
  • Mettre du gras sur une brûlure : cette astuce dangereuse et inefficace est contre indiquée. Le problème reste le risque de surinfection. Il faut donc oublier le dentifrice, la pomme de terre ou le beurre, la seule chose à faire est de verser de l’eau abondamment puis de couvrir par une crème ;
  • Basculer sa tête en arrière lors d’un saignement de nez. Ce geste banal peut s’avérer très dangereux car en mettant la tête en arrière on ne voit plus si la personne saigne, et en continuant de déglutir, il y a un fort risque de pneumopathie ;
  • Poser de l’antipuce sur un enfant pour en finir avec ses poux, c’est carrément dangereux ;
  • Boire du lait en cas d’empoisonnement est tout simplement dangereux car les graisses du lait favorisent la dissolution des substances toxiques, donc leur dispersion. Il ne faut rien donner à boire ou à manger et ne pas chercher à faire vomir, mais contacter immédiatement les secours d'urgence.

Sources

Merci au Dr Daniel Scimeca, médecin généraliste

mots-clés : Huile essentielle
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.