Sommaire

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, l'humoriste s'est confié sur ses habitudes avec ses quatre enfants, sur sa passion pour l’équitation... Il a aussi dévoilé son secret pour garder la ligne.

Jeûne : un seul repas par jour

"Depuis un peu moins d’un an, je ne mange que le soir et c’est génial ! Ni café, ni thé, ni boisson, uniquement de l’eau". Un régime drastique qu’il s’est imposé tout seul en pensant à "Cro-Magnon", explique-t-il.

"Cro-Magnon crapahutait toute la journée et mangeait le soir s’il attrapait un gibier. Nous, on ne crapahute même pas". Convaincu par les bienfaits de son jeûne qui lui a permis de perdre "7-8 kilos", il continue : ""Le mal de nos sociétés, c’est la surbouffe".

Mais s’il se prive toute la journée, pas question pour autant de ne plus se faire plaisir : “Ce qui est génial, c’est qu’à 19 heures, c’est la fête au village. Je n’ai pas à me dire : "Je ne prends pas de saucisson”.

Un mode de vie plus sain, qui va de pair avec la pratique de son sport favori. “L’ennemie de l’équitation, ce sont les kilos”, explique-t-il. Toutefois, par “acquis de conscience”, il dit avoir fait une prise de sang "tout est nickel”.

Une diète difficilement conciliable avec des repas en famille, même si l’humoriste arrive à s'octroyer quelques moments de convivialité avec eux : chaque dimanche, il leur prépare le petit-déjeuner après être monté à cheval.

“Je finis de monter à 9h30 (...). Je leur coupe des fruits en petits morceaux. Une fois qu’ils les ont finis, je leur fais des ‘enfantines’, du pain de campagne grillé et coupé en deux pour que ce soit de la largeur de leur bouche avec du beurre et de la poudre de Nesquik”. Une jolie attention qu’“ils te rendent au centuple”.

Sources

Nicolas Canteloup : son régime drastique qui lui a fait perdre 8 kilos !, Femme Actuelle, 26 janvier 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.