Vous vous demandez à quel point votre relation de couple est saine, en repensant aux dernières disputes ? Pas d’inquiétudes, il est normal d’être de temps à autre en conflit avec la personne qui partage votre vie. Les disputes n’ont rien de malsain, tant qu’elles sont constructives et que le dialogue est maintenu ou repris à la suite du conflit. En clair ? La dispute est un mal nécessaire au couple, parce qu’elle amène bien souvent à une remise en question et fait donc évoluer la relation au fil du temps.

Les conflits du quotidien passés à la loupe

Aucune relation n’est parfaite et les petites frictions au quotidien sont courantes. Et certaines sont même bien plus fréquentes que d’autres. OnePoll, un organisme de sondage anglais s’est justement penché sur la question. Pour mener cette nouvelle étude, 2 000 adultes britanniques vivant en couple ont été interrogés au sujet des principales raisons pour lesquelles ils se disputent. Des questions de poubelles à sortir, aux tâches ménagères et corvées courantes, sans oublier les mauvaises habitudes et choix de chacun : la majorité des petits désaccords du quotidien ont été passés en revue.

Finalement, après avoir établi une liste des 30 principales causes de dispute au sein du couple, les experts de l’institut de sondage se sont étonnés d’en découvrir la principale raison : l’origine du conflit le plus courant entre deux partenaires, est imputable à… celui qui n’éteint pas les lumières de la maison ! Voilà une frustration qui passerait mal au sein du couple, bien plus mal que le fait de ne pas abaisser la cuvette des toilettes après utilisation, si l’on en croit la liste dressée par les auteurs de la récente étude.

Des désaccords mineurs et d’autres… plus importants

Si le fait de ne pas « racler » l’eau de la paroi de la douche, de laisser des miettes dans le lit ou de sauter son tour au moment du nettoyage des sols restent des désaccords mineurs, ça n’est pourtant pas le cas de tous les conflits du couple.

Selon l’étude, 59 % des personnes interrogées ont affirmé que les conflits domestiques pourraient conduire à la rupture totale de la relation. Par ailleurs, 39 % des sondés ont estimé que la majeure partie des disputes rencontrées au sein du couple étaient bel et bien dues aux désaccords concernant les tâches ménagères. 13 % ont même avoué se disputer de manière quotidienne à ce sujet.

Le partage des tâches au cœur du sujet

Les résultats de ces travaux ont également permis de replacer le partage des tâches au cœur du débat. Et il est apparu que les stéréotypes d’autrefois n’étaient pas toujours désuets. En effet, 54 % des femmes interrogées ont estimé faire continuellement la plus grande partie des tâches ménagères au sein du foyer.

« Que ce soit sur le lieu de travail ou à la maison, les femmes portent le fardeau du travail domestique non rémunéré, ce qui a un impact significatif sur la réalisation de l'égalité des sexes. Un rééquilibrage des tâches ménagères et des soins libérerait le potentiel de milliers de femmes », a déclaré Jemima Olchawski, directrice générale de l’organisation caritative britannique en faveur de l’égalité des sexes, la Fawcett Society.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://studyfinds.org/most-common-household-arguments-couples/

mots-clés : Disputes, Couples, amour, relation
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.