Sommaire

Un furoncle c’est quoi ?

Un furoncle c’est quoi ?

©iStockPhoto

Basiquement, on peut le définir comme un gros bouton qui fait mal, avec une croûte noir et un trou (appelé "bourbillon"). Médicalement parlant, il s’agit d’une "folliculite nécrosante staphylococcique". "Soit une infection à staphylocoque d’un poil. Elle est particulière car nécrosante et profonde" précise le Dr Michel Janier, dermato-vénérologue, professeur au collège de médecine et chef du service de dermatologie du GHPSJ.

Désinfecter : la première chose à faire

Le premier traitement du furoncle consiste à le désinfecter. S’il n’est généralement pas grave, il est douloureux. En désinfectant, on favorise la cicatrisation et on réduit le mal.
Comment ? "On choisit un antiseptique non coloré et pas trop allergisant" conseille le Dr Michel Janier. Par exemple : Chlorhexidine®, Hexomédine transcutanée® (qui agit plus en profondeur) ou Biseptine®. Après s’être lavé les mains, utiliser le désinfectant 2 à 3 fois par jour.
A noter : Si le furoncle est très gros, très douloureux, qu’il devient de plus en plus rouge et que l’antiseptique ne soulage pas ses symptômes, consulter le médecin traitant car l’infection est plus profonde.

Furoncle sur le tronc ou les membres : un traitement au cas par cas

Vous avez un furoncle au niveau du tronc ou des membres ? Pas de panique, le furoncle est une infection bénigne dans la plupart des cas.
Que faire ? Appliquer un antiseptique 3 à 4 fois par jour (Chlorhexidine®, Hexomédine transcutanée®, Biseptine®). Si le lendemain, la rougeur s’estompe et que la sensibilité diminue, continuer les mêmes soins. Si ça évolue, consulter le médecin traitant. "Soit on continue l’antiseptique et on ajoute une crème antibiotique pendant 7 à 10 jours, soit l’infection est plus étendue et on associe le traitement local à un traitement antibiotique général" explique le Dr Mostefa Rafaa.

Furoncle au visage : antibiotique local et général

Furoncle au visage : antibiotique local et général

©iStockPhoto

Un furoncle ne se manipule pas et ne se presse pas, surtout quand il est situé sur le visage. "Un furoncle localisé sur la zone en V du visage (de la bouche en remontant vers la partie externe des yeux) ne doit pas être touché. Il y a sinon un risque que l’infection aille en profondeur dans les veines de la face et que cela entraîne une staphylococcique maligne de la face" prévient le Dr Michel Janier, dermato-vénérologue. Cette affection est rare mais grave, elle peut entraîner une septicémie et obstruer les veines du cerveau. "On peut être hémiplégique et en mourir" poursuit le spécialiste.
Que faire ? Il faut le désinfecter matin et soir et voir l’évolution. "Si le lendemain, on voit une rougeur, que l’infection s’étend, qu’il est plus sensible quand on le touche, on consulte" recommande le Dr Mostefa Rafaa, dermatologue.
Le traitement : une crème antibiotique locale (type Fucidine®) et un antibiotique par voie générale.

Des serviettes humides

Vous n’avez pas d’antiseptique sous la main ? Vous pouvez utiliser une petite serviette propre humidifiée avec de l’eau tiède pour "nettoyer et réduire la réaction inflammatoire" explique le Dr Mostefa Rafaa.
Si les symptômes ne se calment pas dans les heures qui suivent, utiliser un antiseptique et/ou consulter le médecin traitant.

De l’huile essentielle de lavande

De l’huile essentielle de lavande

©iStockPhoto

i vous avez un furoncle qui vient de faire son apparition, vous pouvez essayer de mettre de l’huile essentielle de lavande officinale. C’est une huile puissante contre le staphylocoque doré.
Le traitement : Appliquer 1 ou 2 gouttes localement, plusieurs fois par jour.
Attention : Si les symptômes ne s’améliorent pas dans les 24-48 heures, consulter le médecin traitant.

Furonculose récidivante : la pyostacine, antibiotique de choix

Certaines personnes ont un seul furoncle dans leur vie, voire pas du tout. Pour d’autres, ces vilains boutons reviennent tous les mois. On parle alors de "furonculose récidivante".
Pourquoi ? "Les gens touchés par la furonculose récidivante sont des porteurs de staphylocoques dorés, explique le Dr Michel Janier. Si nous en avons tous en petite quantité sur la peau – ce qui ne doit pas inquiéter - certains peuvent devenir méchants ou être trop nombreux et poser problème, c’est le cas ici."
Que faire ? "Il faut pourchasser le staphylocoque doré en faisant des prélèvements bactériologiques du furoncle. Ils permettent de bien identifier le staphylocoque et de voir s’il est méchant ou pas."
Le traitement : Il consiste en la désinfection des gîtes où se trouve le staphylocoque (souvent dans les narines) avec des crèmes antibiotiques. L’antibiotique de référence contre ce type de furonculose étant la pyostacine.

Plante : testez la bardane

Plante : testez la bardane

©iStockPhoto

Parce qu’elle bloquerait le développement des bactéries et des champignons, la bardane peut être utile au traitement d'un furoncle.
Le traitement : Infusion : 5g de feuilles séchées pour 1 litre d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Boire 2 tasses par jour. Respecter bien les doses et ne pas donner aux enfants de moins de 15 ans.
Attention : Si les symptômes ne s’améliorent pas dans les 24-48 heures, consulter le médecin traitant.

Une hygiène irréprochable

Causer par un "méchant" staphylocoque, le furoncle est contagieux. Il est donc essentiel d’avoir une hygiène parfaite.
Que faire ?
- Se laver les mains avant chaque soin.
- Changer les serviettes de bain tous les jours.
- Ne pas le manipuler ou l’exciser.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal, 2010.
Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, Leduc.S Editions, 2007

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.