Dangers du tabac au niveau cardiovasculaire

Le tabac est extrêmement nocif car sa combustion libère des milliers de substances toxiques. Au niveau cardiovasculaire, cela réduit la quantité d’oxygène présente dans le sang (hypoxie), ce qui se traduit par un moins bon fonctionnement musculaire et un essoufflement. Par ailleurs, le tabac impacte les artères et enflamme les vaisseaux, ce qui participe à la formation de caillots, d’autant qu’il interfère sur le processus de coagulation. Enfin, le fait de fumer réduit le taux de HDL (bon cholestérol), ce qui constitue un facteur de risque de maladies cardiovasculaires.

Pourquoi fumer entraîne des artères bouchées

Le tabac a un impact direct sur la vasomotricité des artères, c’est-à-dire sur leur capacité à se contracter et à se dilater. En effet, les substances du tabac vont entraîner un spasme des artères et donc une diminution du flux sanguin. Si ce spasme se produit au niveau des artères coronaires (qui irriguent le cœur), on peut aboutir à un infarctus du myocarde. Par ailleurs, fumer favorise l'agrégation des plaquettes qui sont responsables de la coagulation et on constate une augmentation de fibrinogène dans le sang. Cela se traduit par la formation de caillots qui peuvent entraîner une thrombose artérielle, une ischémie au niveau de la jambe, un infarctus du myocarde (si l’artère bouchée est une coronaire) ou un AVC (accident vasculaire cérébral) si une artère cérébrale est concernée.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.