Sommaire

L’Andromaque

L’Andromaque

Description de la position de l’Andromaque : La femme s’assoit à califourchon sur son partenaire. C’est elle qui effectue les mouvements de va-et-vient.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? La femme se trouve en position de domination. Cette inversion des rôles traditionnels apporte de l’originalité et du piquant. C’est d’ailleurs souvent une des positions préférées des femmes. Avec l’Andromaque, la pénétration est profonde mais reste maîtrisée. La position permet aussi aux partenaires de se caresser aisément.

A noter : C’est une position facile pour la femme.

L’antilope

L’antilope

Description de la position de l’antilope : La femme se pose à genoux sur le sol et s’appuie sur un rebord. L’homme se place derrière elle, à genoux également, pour la pénétrer.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? La position accentue les sensations sur les parois du vagin. L’homme peut caresser les seins et le clitoris de sa partenaire. Cette dernière peut jouer sur l’ouverture des jambes pour comprimer plus ou moins le sexe de son amant.

A noter : Le frottement des genoux au sol peut finir par fatiguer un peu.

La levrette

La levrette

Description de la position de la levrette : La femme se met à quatre pattes, en prenant appui sur ses coudes par exemple. L’homme se place derrière, à genoux. C’est lui qui insuffle le rythme de l’ébat. Pendant la pénétration, il peut stimuler les seins et le clitoris de sa partenaire.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? Avec la levrette, la pénétration est profonde. Résultat : les sensations s’en trouvent amplifiées. C’est l’homme qui mène le jeu. Autre avantage, la position est réalisable quelle que soit la taille des partenaires, ou leur poids.

A noter : La levrette n’est pas la position la plus facile. Une pénétration trop profonde peut être douloureuse pour la femme.

Le loup

Le loup

Description de la position du loup : Les deux partenaires sont debout. La femme se place devant l’homme et se penche en avant. Elle peut prendre appui sur un support quelconque.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? Cette position permet une bonne stimulation du point G chez la femme. Elle peut également modifier l’angle de la pénétration en abaissant plus ou moins le buste. L’homme profite de son côté d’une grande liberté de mouvement et d’une vue plongeante sur sa partenaire. Il peut lui caresser les seins ou le clitoris.

A noter : Attention, une pénétration trop profonde peut être douloureuse pour la femme. La position du loup peut nécessiter un peu d’entraînement.

L’équerre

L’équerre

Description de la position de l’équerre : La femme est allongée, l’homme à genoux face à elle. Il la pénètre en tenant fermement son bassin. La femme l’enlace avec les jambes.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? L’équerre reste l’une des positions les plus sensuelles du Kamasutra. C’est l’homme qui donne le rythme. La femme joue quant à elle sur la profondeur de la pénétration en changeant la position de ses jambes. Elle peut, par exemple, les poser sur les épaules de son partenaire. L’équerre favorise aussi les caresses et les regards.

À noter : La position peut finir par fatiguer l’homme s’il est à genoux. L’équerre peut donc se pratiquer aussi debout.

Le transat

Le transat

Description de la position du transat : L’homme prend appui sur ses bras tendus. La femme se place face à lui, en appui sur ses avant-bras. Elle pose ses jambes sur les épaules de son partenaire. Elle effectue ensuite des va-et-vient et des rotations.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? Le transat permet une pénétration profonde, qui augmente les sensations. L’homme a également une vue plongeante sur l’intimité de sa partenaire.

À noter : Une pénétration trop profonde peut être douloureuse pour la femme. Le transat peut nécessiter un peu d’entraînement.

Le 69

Le 69

Description de la position du 69 : Le 69 se pratique en général lors des préliminaires. Les partenaires se placent tête-bêche l’un sur l’autre. A partir de là, les possibilités sont diverses : fellation, cunnilingus ou encore masturbation, selon le désir de chacun.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? Le 69 est parfait pour exciter son partenaire et faire durer les sensations. La proximité des deux amants et l’éventail des possibilités font du 69 une position très appréciée.

À noter : Selon la taille des partenaires, la position peut être plus ou moins facile à réaliser.

L’abeille

L’abeille

Description de la position de l’abeille : L’homme est assis. La femme se place dos à son partenaire et s’assoit sur lui, en prenant appui sur les cuisses de son amant.

Pourquoi l’abeille accroît-elle le plaisir ? La pénétration est profonde, ce qui augmente les sensations. C’est la femme qui contrôle l’acte. Elle choisit l’angle et donne le rythme de la pénétration. L’homme peut quant à lui caresser les zones sensibles de sa partenaire : les seins, la nuque ou les oreilles par exemple.

À noter : La position de l’abeille nécessite une certaine endurance si les partenaires souhaitent la faire durer.

Les ciseaux

Les ciseaux

Description de la position des ciseaux : La femme s’allonge sur le dos. L’homme se positionne entre ses cuisses en soulevant sa partenaire par les hanches. La femme place ses jambes de chaque côté de la tête de son amant.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? Avec cette position, la pénétration est profonde et engendre des sensations fortes. La femme peut jouer sur l’allure en contractant plus ou moins les muscles du vagin. L’homme a la possibilité de caresser sa partenaire. La position des ciseaux facilite également les jeux de regards.

À noter : La position nécessite un peu de souplesse du côté de la femme.

Les rameurs

Les rameurs

Description de la position des rameurs : Les deux partenaires s’assoient et se font face. Ils replient un peu les jambes. La femme passe les siennes au-dessus de celles de l’homme. Les amants abaissent ou relèvent le buste en rythme, en se tenant les mains ou s’agrippant les chevilles.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? Le frottement des parties génitales augmente l’excitation. La position des rameurs permet de varier les sensations de la pénétration. Elle favorise également un plaisir lent et durable.

À noter : La position est facile à effectuer, mais limite la mobilité des partenaires. Pensez à varier.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.