Sommaire

L’Andromaque

L’Andromaque

Description de la position de l’Andromaque : La femme s’assoit à califourchon sur son partenaire. C’est elle qui effectue les mouvements de va-et-vient.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? La femme se trouve en position de domination. Cette inversion des rôles traditionnels apporte de l’originalité et du piquant. C’est d’ailleurs souvent une des positions préférées des femmes. Avec l’Andromaque, la pénétration est profonde mais reste maîtrisée. La position permet aussi aux partenaires de se caresser aisément.

A noter : C’est une position facile pour la femme.

L’antilope

L’antilope

Description de la position de l’antilope : La femme se pose à genoux sur le sol et s’appuie sur un rebord. L’homme se place derrière elle, à genoux également, pour la pénétrer.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? La position accentue les sensations sur les parois du vagin. L’homme peut caresser les seins et le clitoris de sa partenaire. Cette dernière peut jouer sur l’ouverture des jambes pour comprimer plus ou moins le sexe de son amant.

A noter : Le frottement des genoux au sol peut finir par fatiguer un peu.

La levrette

La levrette

Description de la position de la levrette : La femme se met à quatre pattes, en prenant appui sur ses coudes par exemple. L’homme se place derrière, à genoux. C’est lui qui insuffle le rythme de l’ébat. Pendant la pénétration, il peut stimuler les seins et le clitoris de sa partenaire.

Pourquoi accroît-elle le plaisir ? Avec la levrette, la pénétration est profonde. Résultat : les sensations s’en trouvent amplifiées. C’est l’homme qui mène le jeu. Autre avantage, la position est réalisable quelle que soit la taille des partenaires, ou leur poids.

A noter : La levrette n’est pas la position la plus facile. Une pénétration trop profonde peut être douloureuse pour la femme.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.