Le sexe anal pour débutant : mode d'emploi

Publié le 17 Juillet 2015 par Chloé Polidano, journaliste santé

Anulingus, sodomie... Vous hésitez à tenter l'expérience du plaisir anal ? Vous avez peur d'avoir mal ? Voici les bons conseils pour découvrir cette pratique sexuelle dans la détente et surtout en ressentir un maximum de plaisir à deux.

Publicité

Stimuler le clitoris pour favoriser la détente

Même si la sodomie connaît un essor, elle reste encore peu pratiquée par les couples. Si les hommes semblent plus enclins à briser ce tabou, les femmes ont encore du mal à s'y laisser aller. Principalement de peur d'avoir mal.

En pratique : cunnilingus et masturbation peuvent amener la femme à "un haut degré d’excitation, voire lui faire perdre la tête", explique le Dr Gérard Leleu, sexologue dans son livre Le traité des orgasmes. Ces préliminaires l'aident à se détendre ce qui permet de relâcher son muscle du sphincter pour faciliter la pénétration anale. En effet, dans le cas du cunnilingus, "la pointe de la langue est idéale : elle peut caresser directement le gland du clitoris, en soulevant et en écartant le capuchon qui l'entoure avec les doigts par exemple, ce qui donne généralement un plaisir intense."

Publicité

Et pour réussir un cunnilingus, le sexothérapeute Pascal Anger, interviewé par Medisite, explique qu'il est "important que la femme se sente en confiance pour se laisser aller. Prenez votre temps pour situer le clitoris, trouver le bon rythme, et n’oubliez pas de couvrir l’ensemble de son corps de baisers pour faire monter la température." Autre petite astuce : souffler sur le clitoris. "Ce petit vent frais émoustille, stimule, assure le spécialiste. N’oubliez pas les petites lèvres qui sont, elles aussi très réceptives…"

Publicité

Apprivoiser la zone anale avec le doigt

"L’erreur la plus courante que font les couples lorsqu’ils décident d’essayer le sexe anal est d’agir sans être préparés", raconte Hilda Hutcherson, sexologue, dans son livre Manuel pratique du sexe à l’usage des femmes. Si la partenaire a mal, elle va se crisper, son sphincter va se resserer et la pénétration sera encore plus douloureuse. Pour prendre du plaisir la première fois, il faut apprivoiser la zone anale avec le doigt.

En pratique : l’homme doit lubrifier son doigt avec sa salive ou un gel prévu à cet effet puis effleurer la zone avec des gestes en forme de cercle. Ensuite, introduire le doigt et le maintenir à l’entrée du vestibule sans bouger pour laisser le temps à la partenaire de s’habituer. Doucement, l’homme peut pénétrer plus profondément ou plier et déplier la phalange pour caresser la muqueuse anale et offrir de nouvelles sensations à sa partenaire.

A savoir : si l’homme appréhende d’introduire son doigt à l’intérieur de l'anus, il peut mettre un gant (type chirurgical), un préservatif ou se servir d’un sex-toy spécial plaisir anal.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X