Moustiques : 5 idées de répulsifs naturels et efficaces
Sommaire

Les huiles essentielles anti-moustique

Plusieurs huiles essentielles sont efficaces contre les moustiques. Selon les huiles, vous pouvez les diffuser dans une pièce pour repousser les bêtes indésirables, ou les diluer dans une huile végétale pour les appliquer sur votre peau.

Attention : n’appliquez jamais d’huile essentielle pure directement sur votre peau ; diluez-la préalablement dans une base neutre (huile de coco, d’amande, de jojoba...). Évitez également les diffusions sur une durée prolongée : 15-20 minutes d’affilée par pièce maximum. "Il vaut mieux éviter les brûles parfums, qui oxydent les huiles essentielles", précise Nina Bossard, naturopathe et auteure du Guide NATURO spécial enfants (éd. Jouvence). Pensez aussi à aérer régulièrement votre intérieur.

Citronnelle, eucalyptus citronnée, menthe poivrée : repoussent les moustiques et soulagent les piqûres

L’huile essentielle de Citronnelle de Java possède une action répulsive, mais aussi des propriétés apaisantes, qui soulagent les piqûres. Vous pouvez l’utiliser en diffusion les soirs d’été, ou en application locale après dilution préalable. Évitez d’employer cette huile lors des 3 premiers mois de la grossesse.

Riche en citronellal et citronellol, l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée peut être diffusée durant les soirs d’été pour éloigner les moustiques. En application locale, elle soulage les démangeaisons et les piqûres d'insectes. Son emploi est déconseillé durant les trois premiers mois de la grossesse.

L’huile essentielle de menthe poivrée possède les mêmes propriétés. Son utilisation est néanmoins interdite chez les femmes enceintes et allaitantes, les sujets épileptiques, les enfants moins de 6 ans et les personnes âgées.

Géranium, basilic : des actions répulsives reconnues

En diffusion atmosphérique, l’huile essentielle de Géranium Rosat est réputée pour ses vertus répulsives, grâce à plusieurs actifs qu’elle contient : (-)-10-épi-gamma-eudesmol, citronnellol et géraniol. Elle est toutefois déconseillée durant les trois premiers mois de la grossesse, pendant l’allaitement et chez l’enfant de moins de 3 ans.

De son côté, l’huile essentielle de Basilic grand vert possède des effets insecticides, grâce à plusieurs composés : methylcinnamate, methylchavicol, ocimène, cinéole et linalol. Celle-ci doit être évitée pendant la grossesse, l’allaitement et chez l’enfant de moins de 6 ans.

Enfin, vous pouvez aussi employer des synergies d’huiles essentielles anti-moustiques. Certaines sont vendues prêtes à l’emploi, mais il est également possible de réaliser votre propre mélange, à condition de bien connaître les huiles et leurs interactions.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Vigilance-moustiques.com

Moustiques vecteurs de maladies, ministère de la Santé, mis à jour le 4 mai 2020.