Verrues plantaires : place aux médecines douces

Si le morceau d'ail appliqué quotidiennement sur la verrue n'a pas suffi à l'éradiquer, des alternatives existent comme la phytothérapie avec un remède à base de chélidoine, ou encore l'aromathérapie avec l'huile essentielle de citron ou l'huile essentielle de tea tree. En plus de traiter les verrues plantaires, il est important de veiller à éviter leur propagation (autocontamination) en les manipulant le moins possible et en se lavant les mains après les avoir touchées. L'homéopathie reste par ailleurs la médecine douce la plus adaptée en cas de verrues tenaces.

Homéopathie et verrue plantaire : quels remèdes ?

Pour atténuer la douleur parfois présente chez certains mais aussi pour faciliter l'élimination et la cicatrisation des verrues, ce sont généralement les remèdes homéopathiques Antimonium crudum 7 CH et Nitricum acidum 7 CH qui sont conseillés, et ce à raison de 5 granules de chaque, deux fois par jour durant deux mois. Une verrue plantaire unique et ronde peut également disparaître avec Calcarea carbonica 9 CH. Dans tous les cas, il est préférable de consulter un médecin homéopathe ou de prendre l'avis de son pharmacien pour bénéficier d'un traitement homéopathique adapté.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.