Parkinson : jouer du piano pourrait réduire vos tremblements

À 74 ans, ce mélomane britannique est persuadé que jouer du piano ralenti les tristes effets de la maladie de Parkinson dont il est atteint.
Istock

C’est en 2008 que la vie de Derick Davies a basculé. Cette année-là, ce Britannique est diagnostiqué de la maladie de Parkinson. Cette maladie dégénérative du cerveau touche les fonctions motrices. Elle est responsable de troubles comme les tremblements, mouvements ralentis, rigidité et troubles cognitifs. Face à ces effets indésirables, Derick Davies semble avoir trouvé un remède imparable : jouer du piano !

Interviewé par la BBC, ce mélomane anglais avoue néanmoins devoir faire preuve d’une grande concentration pour pratiquer cet instrument. Mais pour lui, ses efforts portent leurs fruits : la maladie de Parkinson semble progresser plus lentement que prévu.

Sa maladie progresse moins vite que ce que craignaient les médecins

Souffrant de forts tremblements et de raideur musculaire, Derick ne se résout pas à lâcher son instrument. Si aujourd’hui les scientifiques n’ont pas encore trouvé de traitement pour soigner Parkinson, le patient britannique semble avoir découvert l’arme infaillible : son piano, auquel il voue désormais une reconnaissance sans limite. "Je regarde le piano et je me dis que ça m’a été d’une énorme aide, confie-t-il. Je l’adore mon piano, je pourrais le mettre dans mon lit à côté de moi pour que l’on puisse dormir ensemble".

Et pour causes, les effets de la maladie semblent nettement ralentis grâce à la musique. Les médecins qui suivent Derick ont même reconnu que la progression de la maladie va moins vite que ce qu’ils prédisaient, selon ses dires.

Le patient a même écrit une chanson pour encourager les autres malades atteints de Parkinson. "C’est un message pour tous les autres. Si je peux le faire, ils peuvent peut-être le faire aussi, partage Derick. Pas forcément de la musique, mais une activité qui leur permet de défier la maladie".

"La musique pourrait aider les malades", selon une association

Guérir de Parkinson relève encore de l’impossible. En effet, à l’heure actuelle, nous ne connaissons pas encore les réelles causes de la maladie. Aucun traitement n’a donc pu être élaboré. En revanche, plusieurs approches thérapeutiques peuvent soulager les malades en réduisant l’intensité des séquelles. On pense notamment à certains médicaments ou encore à la kinésithérapie.

Contactée par la BBC, l’association caritative dédiée à la maladie de Parkinson confirme les vertus de la musique pour soulager les patients. "La musique pourrait aider les malades et demande plus de recherches pour permettre le développement d’approches adéquates de plus en plus spécifiques et efficaces", témoignent leurs experts.

De son côté, Derick espère encore pouvoir jouer du piano durant de longues années.

Parkinson : quels sont les signes qui doivent alerter ?

La maladie de Parkinson se manifeste le plus souvent chez les sujets de plus de 50 ans. "Elle se caractérise par la disparition progressive de certains neurones du cerveau, décrit le ministère de la Santé. La conséquence de cette disparition neuronale est la diminution de la production de dopamine dans une région essentielle au contrôle des mouvements".

Il est difficile de prédire précocement la maladie de Parkinson. Néanmoins, on peut envisager cette pathologie à la vue de patients présentant rapidement des difficultés à marcher ou à initier des gestes. Une micrographie (écriture de plus en plus petite) ou un léger syndrome dépressif peut aussi révéler cette maladie dégénérative.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.