Comfort food : 7 idées pour rendre vos aliments réconforts plus sains

Manger fait partie des activités plébiscitées par les Français pour se réconforter. Mais rares sont ceux qui choisissent des légumes à la vapeur pour chasser la déprime. Heureusement, il est possible d’alléger un peu vos recettes cocooning, sans pour autant renoncer au plaisir.
Comfort food : 7 idees pour rendre vos aliments reconforts plus sains

En période de déprime, plus de 8 Français sur 10 se disent réconfortés par la consommation de plats qu’ils aiment manger, selon une étude Harris Interactive pour Deliveroo. Et justement, entre le stress généré par l’épidémie de Covid-19 et l’ennui suscité par le confinement, il y a fort à parier que la population se tourne actuellement vers de la nourriture réconfortante.

Mais qui dit confinement, dit aussi baisse des dépenses énergétiques. Autrement dit, les Français confinés bougent moins, et brûlent moins de calories. Alors comment limiter les dégâts sans renoncer à la “comfort food” ? Les réponses dans ce diaporama.

82 % des Français se réconfortent avec la nourriture

Une enquête réalisée en ligne du 4 au 5 janvier 2018, s’est penchée sur le rapport des Français à la nourriture réconfortante. Menée sur un échantillon de 1 031 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, elle révèle que 82 % des gens citent la consommation d’aliments qu’ils apprécient, parmi les activités qu’ils jugent réconfortantes. Et celle-ci est encore plus répandue chez les femmes (84 %) que chez les hommes (79 %).

Voir leurs proches, se promener, regarder un film et rester chez eux pour se reposer font aussi partie des activités qu’ils adoptent en cas de déprime passagère. Mais les deux premières ne sont plus possibles depuis le début du confinement.

Le chocolat : l’aliment chouchou en cas de coup de mou

Lorsqu’on leur demande de décrire leur plat réconfortant idéal, 87 % des Français estiment qu’il doit être coloré, 86 % chaud et 70 % qu’il doit être simple. Si les jeunes ont une préférence plus marquée pour le sucré, la population prise dans sa globalité est davantage partagée entre le sucré et le salé.

Même constat du côté des calories : 64 % des 18-34 ans sont réconfortés par des aliments caloriques, tandis que 73 % des plus de 55 ans optent pour des recettes plus saines.

Sans surprise, c’est le chocolat qui se place en tête des aliments anti-coup de blues préférés des Français - cité par 54 % des répondants. Il se place ainsi devant les pâtisseries (41 %) et le fromage (29 %). Les hommes sont plus enclins à se tourner vers la bouteille lorsqu’ils se sentent tristes ou déprimés (24 %, contre 17 % pour l’ensemble des Français).

Les plats sucrés et salés qui réconfortent les Français

Côté salé, les plats les cités par les répondants sont la pizza (34 %), le traditionnel duo burger-frites (28 %) et les pâtes à la carbonara (25 %). Les deux premiers étant davantage cités par les plus jeunes. Si les hommes ont un goût plus prononcé pour les plats traditionnels, comme le bœuf bourguignon ou la blanquette, les femmes, de leur côté, sont adeptes de la formule petit-déjeuner ou tartines à la place du dîner.

Pour ce qui est des plats sucrés, c’est le fondant au chocolat qui arrive en tête pour 36 % des Français. 31 % citent les crêpes et 25 % la crème glacée. Chez les seniors, la tarte tatin et le baba au rhum sont nettement plus appréciés, tandis que le brownie est un des desserts favoris des plus jeunes.

Nos idées pour allier réconfort et santé

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Les Français et la nourriture réconfortante, Harris Interactive pour Deliveroo, 15 janvier 2018.