Comfort food : 7 idees pour rendre vos aliments reconforts plus sains

En période de déprime, plus de 8 Français sur 10 se disent réconfortés par la consommation de plats qu’ils aiment manger, selon une étude Harris Interactive pour Deliveroo. Et justement, entre le stress généré par l’épidémie de Covid-19 et l’ennui suscité par le confinement, il y a fort à parier que la population se tourne actuellement vers de la nourriture réconfortante.

Mais qui dit confinement, dit aussi baisse des dépenses énergétiques. Autrement dit, les Français confinés bougent moins, et brûlent moins de calories. Alors comment limiter les dégâts sans renoncer à la “comfort food” ? Les réponses dans ce diaporama.

82 % des Français se réconfortent avec la nourriture

Une enquête réalisée en ligne du 4 au 5 janvier 2018, s’est penchée sur le rapport des Français à la nourriture réconfortante. Menée sur un échantillon de 1 031 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, elle révèle que 82 % des gens citent la consommation d’aliments qu’ils apprécient, parmi les activités qu’ils jugent réconfortantes. Et celle-ci est encore plus répandue chez les femmes (84 %) que chez les hommes (79 %).

Voir leurs proches, se promener, regarder un film et rester chez eux pour se reposer font aussi partie des activités qu’ils adoptent en cas de déprime passagère. Mais les deux premières ne sont plus possibles depuis le début du confinement.

Le chocolat : l’aliment chouchou en cas de coup de mou

Lorsqu’on leur demande de décrire leur plat réconfortant idéal, 87 % des Français estiment qu’il doit être coloré, 86 % chaud et 70 % qu’il doit être simple. Si les jeunes ont une préférence plus marquée pour le sucré, la population prise dans sa globalité est davantage partagée entre le sucré et le salé.

Même constat du côté des calories : 64 % des 18-34 ans sont réconfortés par des aliments caloriques, tandis que 73 % des plus de 55 ans optent pour des recettes plus saines.

Sans surprise, c’est le chocolat qui se place en tête des aliments anti-coup de blues préférés des Français - cité par 54 % des répondants. Il se place ainsi devant les pâtisseries (41 %) et le fromage (29 %). Les hommes sont plus enclins à se tourner vers la bouteille lorsqu’ils se sentent tristes ou déprimés (24 %, contre 17 % pour l’ensemble des Français).

Les plats sucrés et salés qui réconfortent les Français

Côté salé, les plats les cités par les répondants sont la pizza (34 %), le traditionnel duo burger-frites (28 %) et les pâtes à la carbonara (25 %). Les deux premiers étant davantage cités par les plus jeunes. Si les hommes ont un goût plus prononcé pour les plats traditionnels, comme le bœuf bourguignon ou la blanquette, les femmes, de leur côté, sont adeptes de la formule petit-déjeuner ou tartines à la place du dîner.

Pour ce qui est des plats sucrés, c’est le fondant au chocolat qui arrive en tête pour 36 % des Français. 31 % citent les crêpes et 25 % la crème glacée. Chez les seniors, la tarte tatin et le baba au rhum sont nettement plus appréciés, tandis que le brownie est un des desserts favoris des plus jeunes.

Nos idées pour allier réconfort et santé

Vous l’aurez donc compris, lorsqu’on est triste ou déprimé, on est davantage attiré vers des aliments gras ou sucrés… Et nettement moins vers une simple salade verte ou des légumes vapeur. Mais que faire pour ne pas prendre de poids, lorsque les périodes stressantes ou déprimantes s’éternisent ? Est-il possible d’allier réconfort et plaisir dans une seule et même recette ? Les réponses dans ce diaporama.

La pizza chou-fleur, l’alternative santé

1/7
Comfort food : 7 idées pour rendre vos aliments réconforts plus sains

La pâte à pizza se refait une beauté santé… Grâce au chou-fleur ! Et elle est tout aussi délicieuse. 

Ingrédients pour 2 personnes : 

- 500 gr de chou-fleur
- 2 œufs
- 50 g d’emmenthal râpé
- 1 cuillère à soupe de fromage blanc
- 2 cuillères à soupe de coulis de tomate (ou sauce tomate maison)
- 2 tranches de jambon blanc ou une petite boîte de thon au naturel
- 50 g de mozzarella
- 6 olives
- Basilic ou origan

Préchauffez le four à 180 degrés.

Mixez les fleurettes de chou-fleur jusqu’à obtenir de petits grains, semblables à de la semoule. 

Dans un saladier battez les œufs, le fromage blanc et l’emmenthal râpé.

Versez les grains de chou-fleur dans un torchon propre, rabattez les bords et pressez de manière à extraire le maximum d’eau. Puis, ajoutez le chou-fleur dans le saladier et mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène.

Étalez la pâte ainsi obtenue sur une plaque recouverte de papier cuisson, et étalez-la en lui donnant une forme de cercle ou de rectangle, avec un peu plus d’épaisseur sur les bords. 

Enfournez pour 40 minutes, en ouvrant la porte du four quelques secondes toutes les 10 minutes, et en retournant la pâte à mi-cuisson.

À la sortie du four, étalez la sauce tomate sur la pâte puis garnissez-la avec les ingrédients de votre choix : jambon ou thon, olives, mozzarella et herbes fraîches ou surgelées. Enfournez à nouveau la pizza pour 10 à 15 min. C’est prêt ! 

Un burger maison et des frites au four

2/7
Comfort food : 7 idées pour rendre vos aliments réconforts plus sains

Si le hamburger reste un plat calorique, il peut toutefois être sérieusement allégé, surtout si vous le confectionnez vous-mêmes. Optez pour un pain à burger acheté à la boulangerie ou, mieux, faites le “maison”. Nous vous livrons justement une recette de pain à burgers express et vegan dans un précédent diaporama

Côté garniture, optez pour un steak haché à 5 % de matière grasse, un steak végétal ou un filet de poulet grillé. Ajoutez-y des légumes grillés au four avec un filet d’huile d’olive et, pourquoi pas, une petite tranche de fromage (facultative). Évitez les sauces industrielles, et privilégiez la moutarde ou les sauces faites maison, à base de yaourt ou de tomate. 

Pour remplacer les frites traditionnelles, très grasses, optez pour des frites au four, bien plus saines mais tout aussi délicieuses. Vous pouvez les confectionner avec des pommes de terre classiques ou, mieux, des patates douces, dont l’index glycémique est plus faible. 

Ingrédients pour 2 personnes :

- Une grosse patate douce
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
- Paprika et/ou herbes de Provence

Préchauffez le four à 200 °C, chaleur tournante. 

Épluchez et lavez la patate douce. Coupez-la en bâtonnets et déposez ces derniers dans un grand saladier. Ajoutez l’huile d’olive, les herbes et les épices, et mélangez pour bien enrober tous les morceaux de patate. 

Déposez les frites sur une plaque recouverte de papier cuisson, en les étalant bien, de manière à ce qu’elles se chevauchent le moins possible. Enfournez pour une trentaine de minutes. 

La courge spaghetti, plus diététique que les pâtes carbo

3/7
Comfort food : 7 idées pour rendre vos aliments réconforts plus sains

Envie de retrouver le plaisir d’un plat de spaghetti carbonara, sans les ballonnements et l’impression de lourdeur qui risquent de l’accompagner ? Remplacez les pâtes par de la courge !

Ingrédients pour 4 personnes : 

- 1 courge spaghetti de 2 kg
- 2 oignons
- 200 g d’allumettes de jambon
- 250 ml de crème fraîche épaisse, à 15 % de m.g. 
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
- Sel, poivre, noix de muscade

Faire cuire la courge spaghetti 8 minutes à la cocotte-minute ou 20 minutes à l’eau bouillante. 

Coupez la courge en deux, et ôtez les graines. Vous pouvez les réserver pour les faire griller, plus tard. Grattez ensuite la chair à l’aide d’une fourchette. Ainsi effilochée, vous obtenez des spaghetti de courge. Déposez-les dans un chinois pour les égoutter. 

Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse, et faites-y revenir les oignons. Lorsqu’ils commencent à être translucides, ajoutez les allumettes de jambon et mélangez bien. Ajoutez ensuite les filaments de courge spaghetti et la crème. Salez, poivrez et saupoudrez de noix de muscade. Mélangez pour bien répartir la crème, les oignons et les lardons. 

Servez chaud, avec un peu de parmesan râpé. 

Le pop-corn, plus sain que les chips

4/7
Comfort food : 7 idées pour rendre vos aliments réconforts plus sains

Pour assouvir une petite envie de grignotage, mieux vaut ne pas plonger la main dans un paquet de chips… Misez plutôt sur une poignée de pop-corn, si possible, fait maison, pour garder le contrôle sur ce que vous mettez dessus. 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes : 

- 120 g de grains de maïs à éclater
- 2 cuillères à soupe d’huile neutre (tournesol ou pépins de raisin)
- ½ cuillère à café de sel ou 1 sachet de sucre vanillé

Faites chauffer l’huile dans une casserole. Ajoutez ensuite le maïs. Couvrez et laissez cuire en secouant la casserole régulièrement, jusqu’à ce que tous les grains aient éclatés. 

Versez le maïs soufflé obtenu dans un saladier, et agrémentez de sel, de sucre ou même des épices de votre choix (paprika, cumin, cannelle…). Les épices vous permettront de limiter (voire de zapper) le sel. 

Un moelleux au chocolat... à la courgette !

5/7
Comfort food : 7 idées pour rendre vos aliments réconforts plus sains

Saviez-vous que la courgette peut tout à fait remplacer le beurre dans vos gâteaux au chocolat ? Non seulement on ne la sent pas, mais en prime, elle confère à votre dessert un moelleux incomparable ! 

Ingrédients pour 6 à 8 personnes : 

- 250 g de courgette
- 200 g de chocolat pâtissier
- 20 g de cacao en poudre non sucré
- 2 œufs 
- 50 g de sirop d’agave
- 90 g de farine semi-complète
- 1 sachet de levure chimique

Râpez (ou mixez) la courgette et placez-la dans un grand saladier. 

Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes, et versez-le sur la courgette. Mélangez. 

Ajoutez le cacao, les œufs, le sirop d’agave, la farine et la levure. Fouettez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. 

Versez dans un moule légèrement beurré, et enfournée pour 30 minutes à 160 °C. 

Des pancakes de bananes express

6/7
Comfort food : 7 idées pour rendre vos aliments réconforts plus sains

Plus diététiques que des crêpes et bien plus rapides à préparer, ces pancakes vous régaleront au petit-déjeuner comme au goûter. 

Ingrédients pour 2 personnes : 

- 2 bananes bien mûres
- 2 œufs
- 3 cuillères à soupe de Maïzena
- 1 pincée de bicarbonate ou de levure chimique
- ½ cuillère à café de cannelle (facultatif)

Écrasez les bananes à la fourchette dans un saladier, jusqu’à les réduire en purée. Ajoutez les œufs et mélangez. Incorporez la fécule, le bicarbonate ou la levure et la cannelle (vous pouvez remplacer cette dernière par de la vanille ou une demi-cuillerée d’eau de fleur d’oranger). 

Faites cuire les pancakes dans une poêle légèrement huilez, en les retournant à mi-cuisson, et dégustez. 

La “nice cream”, aussi légère que gourmande

7/7
Comfort food : 7 idées pour rendre vos aliments réconforts plus sains

Vegan et diététique, la “nice cream” est une bonne alternative santé à la crème glacée. L’ingrédient principal : des rondelles de banane congelées, puis mixez. Suivez le guide. 

Ingrédients pour 2 personnes : 

- 2 bananes
- 2 ou 3 cuillères à soupe de lait végétal ou écrémé
- 1 cuillère à café de sirop d’agave
- Parfum au choix : cacao, cannelle, vanille, purée de cacahuète, fruits… 
- Garniture facultative : pépites de chocolat, morceaux de fruits frais…

Coupez les bananes en rondelles et placez-les dans un sac congélation. Congelez-les au minimum toute une nuit. 

Juste avant de déguster votre “nice cream”, sortez les bananes du congélateur et mixez-les avec le lait végétal et le sirop d’agave, jusqu’à obtenir une texture de crème glacée. Vous pouvez ajouter à ce moment une cuillère de cacao, de la vanille, de la cannelle ou d’autres fruits congelés, pour parfumer votre glace. 

Versez la "nice cream" dans un bol et agrémentez-la de fruits frais ou de pépites de chocolat. Dégustez immédiatement. 

Sources

Les Français et la nourriture réconfortante, Harris Interactive pour Deliveroo, 15 janvier 2018. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.