Les médicaments qui peuvent entraîner une méningite

Antibiotiques, anti-inflammatoires, immunoglobulines… Vous ne le savez peut-être pas mais certains médicaments peuvent être à l’origine d’une méningite. Le Dr Kévin Bihan, pharmacien pharmacologue, nous éclaire sur les méningites d'origine médicamenteuse.

© IstockPar définition, une méningite correspond à une inflammation des membranes cérébrales et/ou de la moelle épinière. Si elle peut être due à un virus, une bactérie, un parasite ou encore un champignon, d'autres causes sont également possibles comme certains cancers, certaines maladies auto-immunes ou agents iatrogènes. Parmi ces agents iatrogènes, on peut retrouver les médicaments : on parle alors de méningite aseptique d'origine médicamenteuse. Une étude rétrospective de pharmacovigilance recensant tous les cas documentés de ce type de méningite en France – plus de 300 cas au total – est actuellement en cours de finalisation par le centre régional de pharmacovigilance de Paris Pitié-Salpêtrière.

Ibuprofène, Aspégic®… : les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent entraîner une méningite

Selon le Dr Kévin Bihan, pharmacien pharmacologue au centre régional de pharmacovigilance de Paris Pitié-Salpêtrière, il en ressort déjà des éléments importants, notamment concernant la nature des médicaments impliqués dans la survenue de méningites aseptiques, à savoir certains anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ibuprofène, Nurofen®, Aspégic®… Utilisés dans le traitement des douleurs, des rhumatismes jusqu’aux règles douloureuses, ils font sûrement partie des classes de médicaments les plus achetées, avec ou sans ordonnance. Outre l’inflammation des méninges, les AINS comporteraient des risques cardiovasculaires et hépatiques.

Bactrim® et médicaments à base d’amoxicilline : certains antibiotiques dans le viseur

Selon Santé publique France, en 2016, la consommation globale d’antibiotiques s’élevait à 30,3 doses pour 1000 habitants et par jour. Ces derniers sont prescrits contre les infections bactériennes ; ils sont en revanche inefficaces contre les virus (infections virales). Les médicaments à base d’amoxicilline et l'association sulfaméthoxazole/triméthoprime (Bactrim®) sont les antibiotiques les plus représentés dans l'apparition de méningites aseptiques d'origine médicamenteuse.

Vidéo : Méningite : les signes qui doivent alerter

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Dr Kévin Bihan, pharmacien pharmacologue.

"Consommation d'antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : soyons concernés, soyons responsables". Santé publique France. 15 novembre 2017.

"Immunoglobuline". Fondation contre le Cancer.

"Anticorps monoclonaux". Institut Curie. 23 mars 2017.

"Effets indésirables et sécurité". Vaccination Info Service.

La rédaction vous recommande sur Amazon :