Certains ébats sexuels sont si passionnés qu’ils laissent un souvenir impérissable. Ce n’est pas le cas d’un Irlandais de 66 ans, sujet d’un rapport de cas paru dans l’Irish Medical Journal le 25 mai 2022. Le senior a perdu la mémoire, une dizaine de minutes après avoir eu un rapport intime avec sa femme.

Il ne se rappelait plus avoir fêté son anniversaire de mariage

Si certains ont parfois de "bonnes raisons" d'affirmer qu'ils n'ont pas souvenir d'avoir eu des relations sexuelles... lorsque votre partenaire se révèle être votre femme, vos propos interpellent rapidement. C’est exactement ce qui est arrivé à cet Irlandais.

10 min après avoir fait des galipettes sous la couette avec son épouse en plein après-midi, l'homme a été persuadé d'avoir oublié leur anniversaire de mariage la veille lorsqu'il a remarqué la date sur son téléphone. Pourtant, il l’avait bien fêté avec sa famille. Et ce n’est pas le seul événement qu'il avait oublié. Le senior ne parvenait plus se souvenir des 24 dernières heures.

"Il a interrogé à plusieurs reprises sa femme et sa fille sur les événements de la matinée et de la veille", précise l’article scientifique. Face à ces signes inquiétants, le soixantenaire amnésique s’est rendu aux urgences de l'hôpital universitaire de Limerick (Irlande) pour comprendre ce qu'il se passait.

Les examens menés par les médecins n’ont révélé aucune anomalie neurologique importante, à part des symptômes compatibles avec une amnésie rétrograde (perte des anciens souvenirs). Les professionnels de santé qui ont écrit l’article, notent qu’une petite anomalie dans le lobe temporal mésial gauche sur les résultats de son IRM. Toutefois, cette dernière n’était plus visible 72 heures plus tard. Et, l’homme a finalement retrouvé la mémoire sans traitement.

Ne trouvant pas d’autres explications (pas d’AVC, de traumatismes crâniens ou saignements), les médecins ont diagnostiqué qu’il avait souffert d’une amnésie globale transitoire (AGT). Il s’agit d’une “perte soudaine et temporaire de la mémoire pour des événements pendant, après et parfois avant l’événement qui a provoqué l’amnésie”, précise le Manuel MSD sur son site internet. Cet épisode qui dure généralement entre 1 à 8 heures (parfois jusqu’à 24 heures), peut être déclenché par des relations sexuelles, mais également d’autres éléments comme :

  • un stress émotionnel ou psychologique ;
  • une immersion soudaine dans de l’eau froide ou chaude ;
  • des vives douleurs ;
  • des actes médicaux invasifs ;
  • un effort physique ;
  • la manœuvre de Valsalva : tenter d’expirer sans laisser l’air d’échapper.

Le plus souvent, l’AGT est un incident de santé ponctuel. Toutefois, il peut se reproduire. On estime qu'une personne a entre 6% et 10% de risque d’en faire un autre chaque année suivante.

C'était bien le cas du patient mentionné dans l’article scientifique. Il vivait un tel événement pour la deuxième fois. Il avait subi une perte de mémoire similaire sept ans plus tôt, toujours suite à une relation sexuelle.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.ndtv.com/world-news/irish-man-loses-his-memory-10-minutes-after-having-sex-with-wife-report-3017430

https://www.forbes.com/sites/brucelee/2022/05/27/man-suffers-memory-loss-10-minutes-after-having-sex-heres-what-transient-global-amnesia-is

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-du-cerveau,-de-la-moelle-%C3%A9pini%C3%A8re-et-des-nerfs/dysfonctionnement-c%C3%A9r%C3%A9bral/amn%C3%A9sie-globale-transitoire

mots-clés : Rapport sexuel
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.