Attention si vous êtes sous Micropakine pour traiter votre épilepsie. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) procède au rappel d’un lot du médicament antiépileptique, "après la découverte par des patients dans deux boîtes, à la fois, de sachets vides et de sachets trop remplis en granulés de valproate".

Selon un communiqué publié vendredi 27 novembre par l’ANSM, il s'agit du lot n°DM0059 de Micropakine LP 500mg granulés à libération prolongée en sachet-dose, commercialisé en boîtes de 30 sachets et dont la date de péremption est mars 2022. Ce lot présente en effet des défauts de dosage. L'ANSM assure qu'il est "demandé aux pharmaciens d’officines de contacter, par tous les moyens dont ils disposent, les patients susceptibles de détenir et/ou d’avoir utilisé la spécialité du lot concerné par ce rappel et de procéder à un échange (gratuit) avec une boîte d’un autre lot afin de permettre la continuité de traitement".

Aucun cas de surdosage n’a été signalé à ce jour

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé alerte sur les risques de surdosage, assurant qu'un sachet trop rempli de granulés de Micropakine "peut entraîner chez le patient un surdosage en valproate". Le surdosage en valproate de sodium comporte notamment un risque de somnolence et de léthargie. Le laboratoire Sanofi-Aventis France, fabricant de ce médicament, assure de son côté "qu’aucun cas de surdosage n’a été signalé à ce jour".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.