Ecouter l'article :

Les médicaments anti-cholestérol sont souvent décriés pour leurs effets secondaires, et notamment les douleurs musculaires qu'ils provoqueraient. Une étude publiée le 24 février dernier dans le British Medical Journal, et relayée par Top Santé, vient contredire cette mauvaise réputation. En effet, pour étudier les effets indésirables des anti-cholestérol, appelés statines, les chercheurs anglais ont étudié 200 personnes ayant une moyenne d'âge de 69,5 ans.

À noter que les volontaires de cette étude se plaignaient tous de douleurs musculaires et étaient également sous traitement de statines contre le cholestérol, ou avaient cessé d'en prendre. Afin de connaître le lien de causalité entre médicaments anti-cholestérol et douleurs musculaires, une partie des participants à l'étude ont reçu un placebo, tandis que les autres étaient traités par atorvastatine 20 mg. Les deux groupes ont reçu les deux par alternance sur six différentes périodes.

9% ont stoppé les anti-cholestérol et 7% le placebo

Résultat, à la fin de l'expérience, chez les personnes ayant arrêté les médicaments anti-cholestérol, on comptait autant de patients traités par placebo que par les statines. 9% des participants ont stoppé les anti-cholestérol et 7% le placebo. Les chercheurs anglais en ont ainsi conclu que les douleurs musculaires n'étaient pas uniquement dues aux statines, mais probablement à l'âge des participants, même si cet effet secondaire peut apparaître.

"Aucun effet global de l'atorvastatine 20 mg sur les symptômes musculaires par rapport au placebo n'a été observé chez les participants qui avaient précédemment signalé des symptômes musculaires sévères lors de la prise de statines", conclut l'étude. Les chercheurs notent également que "la plupart des personnes qui terminaient l'essai avaient l'intention de recommencer le traitement avec des statines". Il faut rappeler qu'il est donc important de prendre son traitement quand on sait que le cholestérol peut engendrer des maladies cardiovasculaires ou des AVC.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.