Le Doliprane se fait de plus en plus rare ces derniers mois. “Il y a une pénurie et les deux produits les plus en rupture sont les gélules 1 000 mg et le Liquiz enfants. Heureusement, le sirop avec la pipette doseuse est revenu mais il y a eu aussi une pénurie”, a expliqué Pierre-Olivier Variot, le président de l'Union de syndicats de pharmaciens d'officine (USPO), à nos confrères de La Dépêche du Midi.

Rupture de stock : la faute Covid-19 et autres maux de l’hiver

Le groupe Sanofi qui fabrique les Doliprane reconnaît qu’il y a des “tensions”, affirmant à La Dépêche du Midi que le laboratoire pharmaceutique a été confronté à “une augmentation inédite de la demande en pharmacie”. Parmi les principales explications à ce phénomène, on retrouve en tête la propagation du Covid-19. En effet, depuis le début de la pandémie, le Haut Conseil de Santé publique recommande “d’utiliser du paracétamol pour le traitement symptomatique d’une fièvre mal supportée ou de douleurs et ne pas introduire d’AINS”, c’est-à-dire les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène. La grippe et les maux de l’hiver sont les autres raisons qui ont poussé les Français à consommer davantage de paracétamol.

Y-a-t’il un risque de pénurie en France ? Il semblerait pour l’instant que non, car la poudre de paracétamol qui est importée de Chine et d’Inde ne connaît pas de rupture d’approvisionnement. C’est du côté de l’usine Sanofi, qui transforme la poudre en gélules ou en sirop, que la cadence ne suit pas. Le géant pharmaceutique promet cependant un retour à la normale courant juin 2022.

Paracétamol : par quoi peut-on remplacer le Doliprane ?

Sanofi devrait demander aux pharmaciens de limiter les commandes de Doliprane à 720 unités maximum par officine, d’après La Dépêche du Midi. En attendant ce “retour à la normale”, il est possible de substituer le Doliprane par d’autres médicaments tels que les génériques, l’Efferalgan ou encore le Dafalgan.

Néanmoins, même s’il est couramment prescrit et utilisé, le paracétamol n’est pas un composé sans danger pour la santé. Consommé en excès, il peut détruire le foie. En 2019, l’Agence nationale du médicament (ANSM) a donc demandé aux fabricants de paracétamol de faire figurer en rouge la mention “Paracétamol: attention "surdosage = danger”, sur les boîtes de médicaments contenant la molécule.

Une récente étude a également montré qu’en cas d’hypertension, la prise de paracétamol pouvait contribuer à augmenter la tension artérielle des malades. Une autre étude, présentée par l’European Heart Journal en février dernier, met en évidence un lien entre la prise de paracétamol et le risque significativement accru de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et d'insuffisance cardiaque.

De nombreuses alternatives naturelles peuvent aussi être utiles pour éviter de consommer trop de paracétamols :

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.ladepeche.fr/2022/04/20/le-doliprane-en-rupture-de-stock-pourquoi-il-est-tres-difficile-den-trouver-dans-les-pharmacies-10247324.php  

mots-clés : Doliprane
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.