Ce n’est plus un secret pour personne, les plantes peuvent être excellentes pour la santé. Certaines médecins n’hésitent pas à les recommander lors d'un traitement ou encore pour la vie de tous les jours afin d’améliorer sa santé. C’est le cas notamment du thym par exemple. Conseillé en hiver, c’est un puissant booster d’immunité. Il agit sur les voies respiratoires, mais aussi sur la fatigue et est un véritable allié contre les microbes.

Même son de cloche pour le tea tree, vendu la plupart du temps sous forme d’huile essentiel. C’est un puissant antifongique, viral ou bactérien qui aide également à se prémunir des bactéries notamment à l’approche de l’hiver.

Mais attention, toutes les plantes ne sont pas bonnes à prendre. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, certaines peuvent être extrêmement dangereuses pour notre santé, voire mortelles. C’est la raison pour laquelle il ne faudra pas consommer une plante sans l’avis sérieux d’un spécialiste qui pourra valider, ou non, la consommation du végétal.

Attention aux végétaux !

Comme le rapporte le ministère de la Santé, certaines plantes peuvent s’avérer dangereuses en cas d’ingestion, mais aussi en cas de contact. En tout, 58 espèces ont été recensées pouvant porter atteinte à la santé humaine.

On retrouve donc trois catégories :

  • les espèces dangereuses en cas d’indigestion comme le laurier rose, l’If, le datura stramoine, la belladone, le colchique, le lis glorieux, le ricin, le digitale pourpre, l’aconit, le brugmansia, le bois-gentil ou encore la dauphinelle.
  • Les espèces contenant du pollen qui peuvent provoquer une graveallergie respiratoire comme le noisetier commun, l’olivier, le bouleau blanc, l’oreille d’éléphant, le caladium, le colocasia, le pothos, le mûrier à papier, l’aulne blanc ou encore le charme
  • Les espèces qui produisent des réactions cutanées comme l’angélique vraie et l’angélique des bois, le dictâmes blanc, la berce sphondyle, ou encore la livèche.

Un site internet a même été lancé plantes-risques.info afin d’informer au mieux les personnes pour que ces dernières ne prennent aucun risque.

Mais si vous ne saviez pas et que vous avez mangé, inhalé ou touché une de ces plantes, plusieurs réflexes sont à adopter :

  • Tout d’abord ne pas céder à la panique
  • Appeler le 18 ou le 112
  • Si vous connaissez le nom de la plante appelez le centre antipoison
  • Si la plante a été touchée, rincez la zone avec de l’eau
  • Evitez les rayons du soleil
  • Buvez beaucoup d’eau

Sources

https://solidarites-sante.gouv.fr/archives/archives-presse/archives-communiques-de-presse/article/informations-sur-les-vegetaux-a-risque-pour-notre-sante

https://plantes-risque.info/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.