Sommaire

Qu’est-ce qu’un cor ?

Qu’est-ce qu’un cor ?© Adobe StockIl s’agit d’un épaississement de la couche cornée de l’épiderme qui est localisé sur un orteil. Un cor se forme à la suite de frottements dans les chaussures ou de grande pression sur la peau pendant la marche. Si les femmes sont principalement touchées, "toute personne présentant une déformation du pied et plus précisément de l’avant-pied, comme des orteils en griffe ou un hallux valgus, peut en avoir un" explique Isabelle Piau, pédicure podologue et vice-présidente de l’Association pour le développement de la podologie.

Pourquoi les retirer ?

Les cors aux pieds son bénins mais, non-soignés, ils entraînent inconfort et douleurs. "Il peut y avoir une inflammation des tissus pouvant rarement aller jusqu’à une atteinte articulaire", continue Isabelle Piau, qui ajoute : "Chez les patients ayant des difficultés de cicatrisation, comme les personnes immunodéprimées, sous traitement oncologique ou les diabétiques, le cor peut se compliquer plus rapidement."

Attention à la pierre ponce

Attention à la pierre ponce© Adobe StockCertaines recettes de grand-mère préconisent de râper soi-même le cor avec une pierre ponce, après l’avoir ramolli avec de l’eau chaude ou une crème. Mais "son apparition est d’origine mécanique et le fait de poncer la zone va augmenter la réaction de la peau et donc la récidive rapide du cor", prévient Isabelle Piau. De même, il est inutile de le gratter avec l’ongle, car il repoussera. Et n’essayez surtout pas de vous l’ôter avec un couteau ou des ciseaux au risque d’attraper une infection.

Des pansements peu convaincants

Des pansements médicamenteux (appelés coricides), vendus en pharmacie sans ordonnance, promettent de protéger la callosité tout en l’éliminant grâce à l’acide salicylique qu’ils contiennent. S’ils "sont à proscrire pour toute personne ayant un risque de mauvaise cicatrisation, leur application ne donne pas les résultats espérés par le patient de manière générale".

Voir un pédicure podologue : le plus efficace

Voir un pédicure podologue : le plus efficace© Adobe StockPour retirer de manière efficace un cor, mieux vaut donc se rendre dans un cabinet de pédicure podologue. "Il va alors pratiquer une abrasion du cor avec une instrumentation stérilisée spécifique, en respectant toutes les règles d’hygiène", explique Isabelle Piau. Concrètement, il va utiliser des outils tranchants comme un bistouri ou des outils rotatifs comme une turbine. Selon la gravité du cor, des consultations régulières peuvent être nécessaires. Mais pas d’inquiétude à avoir : "Le soin est indolore !"

Eviter la récidive

Si leur cause provient du port d’une paire de chaussures spécifiques, il faut bien évidemment en changer ! Et ne pas hésiter à alterner de façon à éviter les frottements sur les mêmes zones. Après avoir retiré le cor, le pédicure podologue "donnera également tous les conseils au patient pour éviter la récidive". Il proposera notamment "un bilan des appuis et de la marche pour réaliser si nécessaire un appareillage adapté au patient comme des orthoplasties ou des semelles orthopédiques", conclut Isabelle Piau.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.