Toux persistante : 7 maladies graves qu-elle peut reveler

Alors que le coronavirus est désormais sur toutes les lèvres, d’autres maladies graves peuvent passer inaperçu… Et pour cause, la liste des symptômes de la Covid-19 est longue, et un certain nombre d’entre eux sont similaires à ceux d’autres pathologies.

Parmi eux, la toux. Si cette dernière peut, effectivement, être le signe d’une infection au SARS-CoV-2, elle peut aussi révéler un simple rhume, une grippe, une allergie… ou des problèmes beaucoup plus sérieux, que nous vous dévoilons dans ce diaporama.

La toux persistante peut notamment révéler un cancer

“Tous les cancers ont souffert de l’effet dévastateur de la pandémie, mais le cancer du poumon doit faire face à un obstacle supplémentaire, étant donné que l’un de ses symptômes les plus courants - une toux persistante - est souvent attribuée à la Covid-19”, déplore Paula Chadwick, directrice générale de la Roy Castle Lung Cancer Foundation, interrogée par Oxford Mail.

“Pendant des mois, les personnes souffrant de toux ont suivi le message du gouvernement : « Restez à la maison ». Bien que cela soit essentiel pour arrêter la propagation du coronavirus, il est maintenant vital que les gens se sentent capables de consulter leur médecin si la toux persiste, ou si elle est accompagnée d'autres symptômes courants du cancer du poumon, tels que l'essoufflement, la fatigue inexpliquée, la perte de poids ou le fait de cracher du sang".

Un dépistage précoce augmente les chances de survie

Et pour cause, plus un cancer est détecté tard, plus les chances de survie du patient diminuent. À l’inverse, un dépistage précoce permet d’intervenir rapidement, et de retirer la tumeur avant qu’elle ne s’étende et se propagent dans l’organisme - autrement dit, qu’elle se métastase.

Un constat qui est, globalement, similaire pour de nombreuses pathologies graves : plus le traitement est administré rapidement, plus le patient a de chances de guérir. Ou, tout au moins, plus il est possible de ralentir la progression de la maladie, lorsque celle-ci est incurable.

Toux : quand est-elle considérée comme chronique ?

“La toux est un phénomène réflexe de protection des voies aériennes”, définit la Revue médicale suisse. En fonction de sa durée, on distingue :

  • la toux aiguë (< 3 semaines),
  • la toux subaiguë (3-8 semaines),
  • la toux chronique (> 8 semaines).

La durée de ce symptôme peut aider le médecin à poser le diagnostic. “La toux chronique fait partie des motifs de consultation les plus fréquents en pneumologie et en médecine de premier recours. Sa prévalence en Europe et en Amérique du Nord varie entre 3 et 40 %”, précise Revmed.

Dans ce diaporama, nous faisons le point sur les causes possibles d’une toux persistante et, plus particulièrement, sur les maladies graves qu’elle peut révéler.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

'Persistent cough could be lung cancer not Covid symptom', Oxford Mail, 3 novembre 2020. 

Toux chronique de l’adulte : évaluation et prise en charge, Revue médicale suisse, 2014. 

La toux chez l’adulte, Canadian Thoracic Society, 2010. 

Asthmes sévères : quels traitements proposer et dans quels cas ?, HAS, 30 janvier 2018. 

Reflux gastro-œsophagien (RGO), SNFGE. 

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), Inserm, 19 juin 2020. 

Pneumopathie à éosinophiles, Manuel MSD, septembre 2019. 

Pneumonie : symptômes, diagnostic et évolution, Ameli.fr, 14 novembre 2019. 

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.