Souvenez-vous du virus de la Covid-19. Plusieurs études avaient prouvé qu'il pouvait survivre plusieurs heures sur des surfaces ou objets. En clair, si le virus se retrouve sur une surface parce qu’une personne a toussé sans se couvrir la bouche, ou l’a touché après s’être mouché, par exemple, il peut ensuite y survivre un certain temps.

Il en serait de même concernant la variole du singe. Appelé Monkeypox par les scientifiques, cette maladie est transmise essentiellement par des rongeurs à l’homme, puis de personne à personne par gouttelettes ou contact rapproché. Les symptômes sont comparables à ceux de la variole, or la maladie est moins sévère.

Alors que cette maladie originaire de l’Afrique de l’Ouest s’est propagée en Europe et dans le monde entier, elle a fait l'objet de plusieurs études.

L'une d'entre elles, récemment menée par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies américains (CDC), a révélé que le virus pouvait se transmettre via les différents objets et surfaces domestiques touchées par les personnes contaminées.

Variole du singe : le taux de positivité était le même sur toutes les surfaces

Afin d'enquêter sur la survie du virus sur les surfaces domestiques, les chercheurs ont effectué des prélèvements sur des objets fréquemment touchés ou utilisées, chez un individu contaminé. Le patient était hospitalisé depuis 15 jours au moment des analyses et n'était donc pas retourné chez lui depuis.

Sur les 31 surfaces analysées, 27 prélèvements étaient toujours positifs à la variole du singe, et ce quinze jours après avoir été manipulées par la personne contaminée. Il peut s'agir de surfaces poreuses (tissu, papier...) ou non poreuses (bois scellé, plastique...). Le taux de positivité était le même. Les scientifiques soulignent toutefois que la charge virale semblait plus importante sur les matériaux poreux.

Si l'on en croit cette étude, le Monkeypox peut donc se transmettre par des surfaces contaminées. Le résultat laisse entendre qu'isoler rapidement une personne contaminée est essentiel. Évitez de manipuler des objets utilisés par un patient malade.

Variole du singe : quelles sont les voies de transmission ?

Le virus de la variole du singe peut être transmis par contact direct avec les lésions cutanées ou les muqueuses d’une personne malade, ainsi que par les gouttelettes (salive, éternuements, postillons…). Les rapports sexuels, avec ou sans pénétration, réunissent ainsi les conditions propices à la contamination.

Il a aussi été prouvé que le virus serait en mesure de survivre sur le linge de maison, de literie, de bain et les vêtements.

Le lavage des vêtements et du linge contaminés devrait être efficace pour les désinfecter du virus, nous explique Thomas Kassab, pharmacien officinal.

"Si vous vivez sous le même toit qu'une personne infectée, alors n'utilisez pas un seul panier à linge : le linge souillé doit être mis à part et lavé tout seul", explique notre pharmacien.

Sources

https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/28/10/22-1047_article

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.