Salmonelles : les symptomes d’une contamination

Chaque année, les maladies infectieuses d’origine alimentaire touchent entre 1,28 et 2,23 millions de Français, selon une étude de Santé Publique France publiée dans le BEH en 2017. Parmi ces cas, 15 800 à 21 200 nécessitent une hospitalisation, et 232 à 358 occasionnent un décès.

Parmi ces toxi-infections alimentaires, on peut citer les salmonelloses, des maladies provoquées par des entérobactéries du genre Salmonella. Ces dernières sont à l'origine de la majorité des cas et des hospitalisations alimentaires, avec les Campylobacter. Tandis que “les infections à Salmonella et Listeria monocytogenes représentent la moitié des décès d’origine alimentaire”, écrivent les chercheurs.

Mais comment savoir que l’on a été infecté par des salmonelles ? Dans ce diaporama, nous vous listons les symptômes qui doivent vous faire suspecter une salmonellose. Parmi eux, quatre sont relativement fréquents en cas d’infection, les trois derniers étant plus rares et révélateurs d’une complication.

Salmonellose : les personnes à risque de complications

Les salmonelles sont des bactéries dites “invasives”, qui vont pénétrer et se multiplier dans les cellules du tube digestif. La durée d’incubation entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes “est généralement de 1 à 2 jours et dépend de la dose ingérée, de la santé de l’hôte et des caractéristiques de la souche”, précise le site de l’Institut Pasteur.

Rassurez-vous : être infecté par ces pathogènes ne va pas forcément vous conduire tout droit à l’hôpital - ni dans la tombe ! Pour la plupart des gens, les symptômes - similaires à ceux d’une bonne gastro-entérite - seront certes désagréables, mais disparaîtront d’eux-mêmes au bout de 3 à 5 jours.

Mais certaines populations fragiles sont plus à risque de souffrir d’une forme grave de l’infection et d’éventuelles complications. C’est le cas des nourrissons, des personnes âgées, des femmes enceintes et des patients immunodéprimés. Pour ces personnes, une antibiothérapie peut être prescrite.

Comment contracte-t-on des salmonelles ?

“La plupart des Salmonella sont hébergées dans l'intestin des animaux vertébrés et sont le plus souvent transmises à l'homme par le biais d'aliments contaminés”, indique l’Institut Pasteur. Les plus fréquents étant les œufs, la viande et le lait cru. Il est toutefois possible de contracter des salmonelles en consommant des crudités ou des graines germées, contaminées par du fumier.

Pour éviter toute infection, il convient de suivre quelques règles d’hygiène en faisant la cuisine : laver ses fruits et légumes avant de les consommer, mais aussi nettoyer son plan de travail, ses ustensiles et ses mains après avoir manipulé de la viande crue. Et toujours faire cuire cette dernière à cœur. Il convient aussi d’éviter le lait cru et les produits laitiers à base de lait cru, de même que les tartares et les préparations à l’œuf cru - en particulier pour les personnes fragiles précédemment citées.

Découvrez les symptômes d’une contamination par des salmonelles dans ce diaporama.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Salmonellose, Institut Pasteur. 

Infections à Salmonella (non typhiques), OMS. 

Estimation de la morbidité et de la mortalité liées aux infections d’origine alimentaire en France métropolitaine, 2008-2013, BEH, 21 août 2017. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.