Salmonelle : les legumes a feuilles peuvent vous contaminer

Une étude espagnole suggère que les légumes à feuilles issus de l'agriculture biologique sont susceptibles d'héberger des bactéries nocives telles que Pseudomonas, Salmonella et Helicobacter. De minuscules amibes qui vivent sur les légumes peuvent les abriter et provoquer des intoxications alimentaires.

L'étude a été menée par des chercheurs de l’Universitat Politecnica de Valencia et présentée au Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID) à Lisbonne (Portugal) du 23 au 26 avril. 

Le risque serait particulièrement élevé avec les légumes-feuilles, car ils sont souvent consommés sans être lavés, ont avancé les scientifiques.

Légumes à feuilles : la contamination peut résulter du traitement du sol avec des engrais organiques

Lorsque les légumes biologiques à feuilles entrent en contact avec du fumier ou des eaux usées contaminées, il y a danger, d'après les chercheurs. 

"La contamination peut résulter du traitement du sol avec des engrais organiques tels que le fumier et les boues d'épuration et de l'eau d'irrigation. Les légumes-feuilles sont particulièrement sensibles à la contamination fécale en raison de leur proximité avec le sol et de la probabilité que les humains les consomment sans cuisson. Nos résultats soulignent également la nécessité d'éduquer le public sur la manipulation sûre et appropriée des légumes biologiques frais avant de les manger frais ou légèrement cuits", a détaillé le Dr Yolanda Moreno, chercheuse principale.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont collecté 17 échantillons de laitue et d'épinards dans les supermarchés de Valence entre novembre 2020 et mai 2021. Ils ont ensuite utilisé une technique de métagénomique qui identifie l'ADN de toutes les bactéries présentes. Les résultats ont déterminé quels types de microbes se trouvaient dans chaque échantillon. Un tiers des échantillons contenaient 52 types de bactéries potentiellement pathogènes, dont Legionella, Salmonella et Arcobacter.

Les principaux risques vont être les troubles digestifs. Or, chez les personnes fragiles, l'intoxication peut devenir grave et engager le pronostic vital.

Le maître mot des scientifiques ? Toujours laver les légumes avant de les consommer. La rédaction Medisite vous partage en images ceux qui sont susceptibles d'être risqués d'après l'étude espagnole.

Cresson

1/7
Salmonelle : les légumes à feuilles peuvent vous contaminer

Cultivé en Angleterre, en Allemagne et en France, le cresson est une plante herbacée cultivée pour ses feuilles comestibles au goût un légèrement amer. 

Endive

2/7
Salmonelle : les légumes à feuilles peuvent vous contaminer

L'endive est issue d'une chicorée sauvage aux racines persistantes. Elle fait aussi partie des légumes-feuilles.

Frisée

3/7
Salmonelle : les légumes à feuilles peuvent vous contaminer

Le chou frisé (ou chou vert ou chou plume ou kale) est un chou ancien dont on récolte les feuilles pendant les périodes automnales et hivernales de même qu'au début du printemps.

Laitue

4/7
Salmonelle : les légumes à feuilles peuvent vous contaminer

La laitue est une salade qui apporte 15 kcal/100 g lorsqu'elle est crue, un peu moins lorsqu'elle est cuite. Elle est surtout riche en vitamine B9, vitamine C et B3, mais aussi en potassium, en phosphore, en magnésium et en calcium. 

Roquette

5/7
Salmonelle : les légumes à feuilles peuvent vous contaminer

La roquette est une plante qui appartient à la famille des crucifères comme les navets et les radis. 

Scarole

6/7
Salmonelle : les légumes à feuilles peuvent vous contaminer

La scarole, ou chicorée scarole, est une salade d'automne et d'hiver aux grandes feuilles dentelées et croquantes. 

Epinard

7/7
Salmonelle : les légumes à feuilles peuvent vous contaminer

L'épinard est un légume feuille de la même famille que la betterave. 

Sources

https://www.foodsafetynews.com/2022/04/spanish-study-finds-organic-produce-contamination/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.