11 habitudes de medecin pour des reins en bonne sante

Les reins sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. "Ces deux petits haricots de 11 cm situés dans la région lombaire sont une véritable usine d'épuration du sang, décrit le Dr Jean-Louis Poignet, néphrologue, au sein de son livre Prendre soin de ses reins (éd. Alpen). Leur fonctionnement est un concentré de mécanismes complexes, qui associent à la fois la filtration du sang 24 heures sur 24, et l'équilibre du milieu intérieur et des fluides du corps humain".

Ces derniers jouent également un rôle dans la régulation de la pression artérielle et le renouvellement du calcium de notre squelette et même la fabrication des globules rouges.

Il est important de prendre soin de vos reins. Et cela passe en partie par certaines habitudes alimentaires et par une bonne hygiène de vie. On estime qu'une personne sur dix est concernée par les maladies rénales en France.

Reins : plusieurs signes peuvent traduire un mauvais fonctionnement

Plusieurs signes peuvent traduire un mauvais fonctionnement des reins. Le spécialiste cite notamment la tension trop élevée, les urines rouges et mousseuses, les brûlures en urinant, les envies d'uriner fréquentes, les douleurs dans le dos irradiant vers les organes génitaux, les œdèmes au niveau des chevilles, les yeux gonflés, la prise de poids inexpliquée, la perte d'appétit et la fatigue intense.

"Les signes d'appel peuvent être aussi biologiques. Il peut s'agir d'une anomalie rénale (la créatinine) sur une prise de sang qui est un motif fréquent de consultation", ajoute notre expert.

"Si nos reins peuvent être victimes de pathologies qui leur sont propres (liées à une hérédité familiale ou à une maladie rénale), ils sont aussi et surtout exposés à tous les maux de notre siècle et aux changements radicaux de nos modes de vie", explique le Dr Jean-Louis Poignet.

Le diabète, l'hypertension artérielle, la mauvaise alimentation, la sédentarité, le tabagisme, les infections urinaires et la pollution sont des fléaux qui vont s'en prendre aux reins.  La rédaction Medisite passe en revue les conseils du Dr Jean-Louis Poignet pour en prendre. Aperçu en images.

Pratiquez une activité physique

1/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

Le sport a un rôle bénéfique sur la tension artérielle et la teneur en sucre du sang ou glycémie. "Dans le cas plus spécifiques des maladies rénales, les études montre une meilleure survie chez les personnes réalisant une activité physique régulière, y a compris à un stade avancé de la maladie", indique le Dr Poignet.

Surveillez votre poids

2/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

Particulièrement chez les personnes diabétiques ou hypertendues, le maintien d'un poids normal avec un IMC inférieur à 25 vous protègera des maladies rénales.

Régulez votre tension

3/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

L'hypertension aura aussi des effets délétères sur la santé des reins. On parle d'hypertension à partir d'une tension artérielle à 14/9.

Réduisez le sel

4/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

Si le sel est incriminé dans la survenue de l'hypertension, il peut aussi être mis en cause dans les maladies rénales. Les aliments salés font travailler les reins en excès, ce qui provoque des phénomènes d'usures des filtres des reins qui, avec les années, perdent leurs capacités à équilibrer l'élimination du sel et de l'eau.

Parmi les aliments les plus riches en sel, le Dr Poignet cite les conserves, les plats préparés, les potages industriels en briques, les légumes en conserves, les biscuits apéritifs, les olives, vinaigrettes, les concentrés de tomates, le ketchup, la moutarde, les bouillons de légumes ou de viandes, les fromages, la charcuterie, les viandes ou poissons en conserves, fumés et panés, les crustacés, les pains, biscottes, quiches, pizza, raviolis, les hamburgers et nuggets. 

Mangez des fruits et légumes régulièrement

5/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

Les fruits et légumes contiennent des sels minéraux (potassium et calcium) ainsi que des antioxydants qui protègent le système cardiovasculaire et rénal.

Prévenez (ou surveillez) le diabète

6/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

Le diabète multiplie les risques de complications au niveau des yeux (avec des risques d'atteintes à la rétine), du cœur et surtout des reins.

Limitez les aliments très sucrés (gâteaux, sucreries, miel, pâtes à tartiner...), les féculents raffinés (pain blanc, pomme de terre, frites). Au contraire, orientez-vous vers les féculents complets, à savoir le pain complet, le riz complet, les pâtes complètes. Privilégiez les aliments à index glycémique bas comme les légumes secs, les légumes verts, la volaille, le poisson et cuisinez à l'huile d'olive.

Hydratez-vous

7/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

Boire de l'eau est essentiel au bon fonctionnement des reins.  L’eau et les reins agissent en symbiose : l’eau permet aux reins de diluer les déchets pour les éliminer via l'urine. "Je parle de 1,5 litre par jour en moyenne, voire plus en cas de forte chaleur ou d'exercice physique intense. Il n'y a aucun intérêt à boire 3 litres par jour pour protéger ses reins ...", assure le Dr Poignet.

Chaque jour, l'organisme perd de l'eau par la transpiration, les selles et la respiration. C'est pourquoi il est essentiel de vous hydrater régulièrement.

Misez sur le régime méditerranéen

8/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

Le régime méditerranéen a déjà fait preuve de son efficacité dans la prévention des maladies cardiaques et des cancers. "Les études montrent que ce type de régime réduirait aussi de 50 % le risque de maladies rénales chroniques.

Ce régime inclut les légumes, fruits, céréales, huile d'olive, noix, amandes, légumineuses, herbes, épices à chaque repas. Les poissons gras et fruits de mer deux fois par semaine. Les fromages et yaourts, volailles et œufs tous les deux jours à une fois par semaine.

Préférez les protéines végétales aux protéines animales

9/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

"Les protéines animales sont acides, explique le Dr Poignet. Le rein malade a en effet des difficultés à éliminer les charges acides induites par les protéines. Il faut donc privilégier, en cas d'insuffisance rénale, les protéines végétales alcalinisantes et limiter les protéines animales, tout particulièrement venant des viandes rouges, œufs et fromages.

Misez au contraire sur les protéines végétales comme les légumineuses.

Limitez les matières grasses

10/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

De manière générale, il vaut mieux limiter les graisses saturées ou mauvais gras (viandes grasses, produits laitiers riches en matières grasses, aliments transformés et fritures) qui peuvent favoriser les maladies cardiaques et à termes avoir des conséquences sur les reins.

Evitez de fumer

11/11
11 habitudes de médecin pour des reins en bonne santé

Il est établi que le tabac favorise l'apparition du cancer du rein, de tumeurs ou de polype de la vessie et aggrave les maladies rénales, en particulier en cas d'insuffisance rénale chronique.

Sources

Merci au Dr Jean-Louis Poignet, néphrologue et auteur de Prendre soin de ses reins (éd. Alpen)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.