Mort precoce : misez sur les acides gras conseille une etude

Une consommation élevée en acides alpha-linolénique (ALA) pourrait réduire vos risques de décès précoces de 10%, selon une étude menée par des chercheurs iraniens. D'après leurs découvertes, les ALA pourraient vous prémunir contre les maladies cardiovasculaires.

L'acide alpha-linolénique, est un acide gras essentiel de la famille des oméga-3. Les bienfaits de ces derniers sur la santé cardiovasculaire et sur le système nerveux ont déjà été prouvé par maintes études. On passe en revue dans notre diaporama les aliments pourvus d'acides alpha-linolénique. On retrouve principalement l'ALA dans les huiles végétales et dans les aliments issus des végétaux terrestres. Attention, notre liste n'est pas exhaustive.

Tension, système nerveux, cerveau, rétine : les acides alpha-linolénique sont essentiels

Les résultats de l'étude parue dans la revue scientifique BMJ ont montré que les personnes ayant un apport élevé en acides gras – ​​environ 1,6 g par jour – réduisaient de 10 % moins leurs risques de mourir de quelque cause que ce soit, par rapport à celles qui en consommaient que 0,7 g.

Les décès dus aux maladies cardiaques étaient également plus faibles chez les personnes ayant un régime alimentaire riche en ALA.

"Pour chaque augmentation de 1 g d’ALA par jour – environ une cuillère à soupe – le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire diminuait de cinq pour cent", selon l’étude.

A priori, ce n'est pas un hasard si certains acides gras oméga-3 comme les ALA peuvent limiter les risques de mort précoce. "Les acides gras oméga 3 constituent une famille d’acides gras essentiels. Elle regroupe des acides gras indispensables, nécessaires au développement et au bon fonctionnement du corps humain, mais que notre corps ne sait pas fabriquer", note de son côté l'Anses. Le précurseur de la famille des acides gras oméga 3 est l'acide alpha-linolénique (ALA). Il est dit indispensable. Il doit donc obligatoirement être apporté par l'alimentation. 

"Dans le domaine cardiovasculaire, les données scientifiques montrent que la consommation d'acides gras oméga 3 favorise une diminution de la pression artérielle, une diminution de la quantité de triglycérides dans le sang, un type de lipides qui, en cas d'excès, contribue au développement de maladies du cœur et une réduction de la morbidité et de la mortalité cardiovasculaires", souligne l'Anses.

Les acides gras omégas 3 sont aussi nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://www.dailymail.co.uk/health/article-10085153/High-intake-fatty-acid-nuts-seeds-plant-oils-linked-lower-risk-death.html

https://www.anses.fr/fr/content/les-acides-gras-om%C3%A9ga-3 

https://ciqual.anses.fr/#/constituants/41833/ag-183-c9c12c15-(n-3)-alpha-linolenique-(g-100-g) 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.