Les grains de café peuvent réduire l'inflammation du tissu graisseux !

Selon des chercheurs, certains extraits de grains de café peuvent réduire l'inflammation induite par les graisses et même améliorer l'absorption du glucose.

Des chercheurs américains se sont intéressés au potentiel des composés anti-inflammatoires que l’on trouve dans la peau et l’enveloppe des grains de café, non seulement pour leurs bienfaits dans la lutte contre les maladies chroniques, mais aussi pour la valeur ajoutée des produits "déchets" de l’industrie du café.

L'enveloppe du grain de café possède un fort pouvoir antioxydant

Oui, le café possède de nombreuses vertus pour la santé.

Selon des chercheurs de l'Université de l'Illinois, certains extraits de grains de café peuvent réduire l'inflammation provoquée par les cellules graisseuses, tout en améliorant l'absorption du glucose et la sensibilité à l'insuline (hormone sécrétée par le pancréas ayant pour but de maintenir l'équilibre du taux de glucose contenu dans le sang).

Pour arriver à ce résultat, les scientifiques ont dû récupérer un ingrédient clé : l'enveloppe des grains de café, souvent inutilisée par les producteurs.

L'acide protocatéchique et l'acide gallique présents dans cette partie entraîneraient de nombreux effets bénéfiques.

"Ces composés phénoliques ont un pouvoir antioxydant très élevé”, a déclaré Elvira Gonzalez de Mejia, professeur de sciences de l'alimentation et co-auteur de l'étude publiée dans Food and Chemical Toxicology. “Ils jouent également un rôle positif dans la prévention des maladies chroniques", a-t-elle ajouté.

Pour confirmer ces résultats, les chercheurs ont pratiqué un test sur les cellules graisseuses de souris avec des extraits à base de peaux de grains de café. Ils ont alors remarqué que les composés phénoliques réduisaient l'inflammation induite par la graisse contenue dans les cellules.

Cette étude prouve ainsi que les composés bioactifs contenus dans l'enveloppe des grains de café sont prometteurs dans la prévention des maladies chroniques liées à l’obésité - comme le diabète de type 2 ou encore les maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs ont également souligné l'impact positif sur l'environnement de l'utilisation de ces “sous-produits” de café.

“L’enveloppe du grain de café, après le traitement, reste généralement dans le champ en train de fermenter, de moisir et de contaminer les autres plantes”, a confirmé l’équipe de scientifiques.

Cette utilisation “santé” du café permettrait ainsi de récolter 1 160 000 tonnes d'enveloppes de grains de café abandonnées chaque année dans les champs.

Une aubaine donc pour notre santé et pour la planète.

D’où provient l’inflammation de la masse graisseuse ?

L’obésité se définit comme une inflammation de masse grasse ayant des conséquences néfastes pour la santé.

Le tissu adipeux est composé de cellules spécialisées dans le stockage des graisses - les adipocytes - et d’autres cellules, comme des cellules de l’immunité (macrophages, lymphocytes), qui s’accumulent au cours de l’obésité.

Lorsque l’on grossit, la taille des adipocytes augmente, aboutissant à une hypertrophie (le développement trop important d'une partie du corps, d'un organe ou d'un tissu, mais aussi d'une cellule), permettant le stockage des graisses.

Cette hypertrophie entraîne des perturbations fortes de la biologie de la cellule avec une élévation chronique de la production de molécules de l’inflammation comme l’interleukine 6.

Ces facteurs inflammatoires produits par l’adipocyte et les cellules immunitaires ont aussi une action locale sur le tissu adipeux lui-même. Libérés en excès par le tissu adipeux dans le sang, ils participent au développement des complications liées à l’obésité comme le diabète, l’hypertension artérielle, l’athérosclérose, ou les maladies du foie.

Il est donc particulièrement important de mieux comprendre les mécanismes des divers facteurs inflammatoires afin de mieux les contrôler dans le futur.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.