Névralgie d'Arnold : la douleur au cou en cause

La névralgie d'Arnold est une douleur d'origine neurologique liée à une atteinte du nerf d'Arnold, qui se situe au niveau de la deuxième vertèbre cervicale. La douleur provoquée est intense, et irradie vers la tête.

Publicité

6752443-inline-500x332.jpg© Istock

Quels sont les symptômes et les causes de la névralgie d'Arnold ?

La névralgie d'Arnold provoque une douleur vive, unilatérale, qui démarre de la partie haute de la nuque et qui peut irradier vers le crâne, le cuir chevelu et derrière les yeux. Elle peut être lancinante, ou provoquer des décharges électriques et des sensations de fourmillements sur un côté du crâne. Elle peut évoluer par crises de quelques jours ou semaines. La principale cause de la névralgie d'Arnold est la compression du nerf, qui peut être consécutive à un traumatisme, une arthrose cervicale ou une hernie discale. D'autres causes plus rares peuvent expliquer ce phénomène.

Publicité
Publicité

Comment traiter une névralgie d'Arnold ?

Face à une douleur évoquant une névralgie d'Arnold, une imagerie par résonance magnétique est pratiquée, dans un premier temps pour confirmer le diagnostic et son origine. Le traitement est celui de la douleur. Il comporte des antalgiques et des anti-inflammatoires. Le port d'un collier cervical peut apporter un bénéfice, de même que de la rééducation par kinésithérapie. D'autres techniques semblent efficaces sur la névralgie d'Arnold, comme la mésothérapie, l'acupuncture ou la relaxation. Le recours à la chirurgie est exceptionnel en dehors des hernies discales cervicales majeures, relativement rares.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X