Rhume : comment arrêter de se moucher

Le rhume est une maladie virale fréquente et bénigne mais ses symptômes sont très inconfortables. La rhinite, ou "nez qui coule", est l’un des signes les plus gênants car elle oblige à se moucher fréquemment et provoque des irritations cutanées.

Pourquoi le nez coule-t-il quand on a un rhume ?

young woman with cold blowing her runny nose brunette sneezing in a tissue in the living room sick young woman under blan...© Istock

Il existe deux phases d’écoulements nasaux lorsque l’on a un rhume. La première phase est la rhinite claire. Les écoulements nasaux sont presque aussi fluides que de l’eau, ils sont très abondants et obligent à se moucher extrêmement souvent. La seconde phase correspond à des écoulements plus épais, qui peuvent donner une sensation de nez bouché, lorsque l’on a du mal à les évacuer par le mouchage.

Ces deux phénomènes sont dus aux mécanismes de défenses de l’organisme contre le virus du rhume. Des anticorps vont être fabriqués et venir affluer, via la circulation sanguine, dans les vaisseaux du nez, ce qui les dilate et provoque une congestion de la muqueuse nasale. Les écoulements permettent d’évacuer les produits de la défense immunitaire et les virus.

Que faire pour arrêter de se moucher quand on a un rhume ?

La rhinite est souvent le symptôme le plus inconfortable du rhume. Pour limiter les mouchages récurrents, on peut utiliser des médicaments décongestionnants en gouttes nasales. Ces médicaments existent aussi par voie orale, mais ils sont à utiliser avec prudence car en arrêtant les écoulements nasaux qui permettent l’évacuation du virus, ils favorisent la surinfection, notamment la sinusite.

Les inhalations sont des moyens très efficaces de soulager un nez encombré et ne présentent aucun danger. Il est également nécessaire d’appliquer régulièrement un baume ou une crème hydratante sur le contour des narines pour éviter les irritations douloureuses et disgracieuses. I

l faut savoir qu’un bon mouchage régulier et fréquent permet souvent d’éviter les surinfections bactériennes. Il permet également d’éviter les écoulements postérieurs qui vont irriter la gorge et qui peuvent atteindre les bronches. Les antibiotiques n’ont aucun intérêt pour stopper l’écoulement nasal du rhume, son origine étant virale.

Vidéo : 5 astuces anti rhume

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.