“Mes premiers souvenirs chez un dermatologue j’avais 7 ou 8 ans. J’ai bénéficié d’un suivi régulier avec différents traitements (crème), mais ces derniers n’étaient pas vraiment efficaces. A cette époque j’avais de l’eczéma localisé au niveau du coude. A mon entrée au collège, la maladie s’est étendue, j’en avais sur la tête et le cou, c’était très gênant. J’ai changé de dermato qui m’a proposé un nouveau traitement et des tests d’allergies. Grâce à ce nouveau suivi, ma maladie s’est stabilisée pendant environ 7 ans. Après une séparation et un déménagement, mon eczéma a dégénéré.”

“Mon eczéma est devenu incontrôlable”

“En trois ou quatre mois, ma maladie est devenue incontrôlable. J’avais de l’eczéma au niveau de la tête, du cou, des bras, du torse et du dos. Je n’avais plus de suivi dermatologique car mon médecin était parti à la retraite et c’est devenu tout simplement ingérable. Les crèmes ne fonctionnaient plus, j’ai essayé les médecines douces sans succès. De juin à décembre 2019, la maladie s’est encore aggravée. J’ai pris le taureau par les cornes et j’ai trouvé un nouveau dermato car j’étais dans un état désastreux. Il m’a prescrit un traitement par biothérapie (sous forme d’injection) et des crèmes. Mon état a commencé à s’améliorer. J’ai également fait une cure thermale qui m’a apaisée. C’est grâce à cette cure que j’ai rencontré d’autres malades et que j’ai pris conscience que l’eczéma était une maladie à part entière.”

Eczéma : “Il faut devenir acteur de sa pathologie”

“Pendant la cure thermale, j’ai pu bénéficier de soins spécifiques et j’ai assisté à différents ateliers très instructifs qui m’ont permis de mieux comprendre la maladie. Je suis devenu acteur de ma pathologie. J’ai poursuivi dans cette voie en devenant membre de l'Association Française de l’Eczéma. Grâce à leurs nombreux contacts, j’ai pu rencontrer un nouveau dermatologue qui m’a hospitalisé pendant plusieurs jours et m’a permis de suivre des séances d’éducation thérapeutique. J’ai également changé de traitement avec une nouvelle biothérapie qui a eu un effet miraculeux. Mon suivi hospitalier est super, depuis un an, je revis et j’apprécie de nouveau les petits plaisirs de la vie comme le sport et les sorties.”

Eczéma atopique : “J’ai de nouveau confiance en ma peau”

“Grâce à l’association, aux séances d’éducation thérapeutique et à mon nouveau traitement, j’ai tout simplement repris confiance en moi et en ma peau. Je me pose encore beaucoup de questions : comment gérer au quotidien ? Comment faire pour aller mieux ? Qu’est-ce que je fais de mal pour avoir ça ? Il y a parfois des moments d’incompréhension et un sentiment d'injustice mais globalement je vais beaucoup mieux. J’ai mis en place une nouvelle routine pour apaiser ma peau. Je prends des douches froides ou tièdes tous les deux jours, j’ai banni les savons industriels au profit d’huiles lavantes. A la sortie de la douche je tapote ma peau pour la sécher et j’applique ma crème immédiatement. Je mets parfois ma crème au réfrigérateur, je trouve l'application encore plus agréable. J’ai également refait ma garde robe avec des vêtements en coton. Je conseille aux autres patients de trouver une activité échappatoire pour s’occuper l'esprit et sortir de l’isolement. C’est extrêmement important. D’autre part, je recommande de parler de sa pathologie, plus on en parle et mieux on vit avec. Le tout c’est de bien cohabiter avec son eczéma.”

Sources

https://www.associationeczema.fr/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.