“J’ai toujours eu des problèmes digestifs et dans ma famille il était coutume de dire que si on avait mal au ventre il ne fallait pas manger de pain. Dans les années 2010, mes problèmes digestifs sont devenus handicapants mais c’est en 2013 que je me suis rendue compte que j’étais hypersensible au gluten tout à fait par hasard.”

Hypersensibilité gluten : “C’est dans votre tête”

“Mes problèmes digestifs m’ont amené à consulter plusieurs gastro-entérologues et médecins qui m’ont simplement annoncé que mes soucis n’étaient que dans ma tête. Un dernier m’a proposé d’arrêter le gluten et de voir, ce que j’ai fait. En deux jours, ça été le jour et la nuit ! Ma digestion est devenue normale, j’ai enfin su ce qui posait problème, une véritable libération. Évidemment, comme toute découverte, l'arrêt du gluten a suscité de nombreux questionnements et je voulais faire connaître ma maladie tout en aidant d’autres personnes. Après une étude de marché, j’ai lancé mon site because-gus.com en janvier 2015.”

“Les sans gluten souffrent de préjugés”

“Il y a beaucoup de préjugés sur les personnes qui ne consomment pas de gluten. Je suis franco-américaine et ici, en France, ne pas participer aux repas commun c’est comme une insulte. Personnellement, je veux manger avec tout le monde mais ne pas passer pour une communautariste si je ne mange pas de produits contenant du gluten. D’ailleurs, pour en savoir plus sur la vie des sans gluten, j’ai réalisé un baromètre réalisé avec le soutien du Secteur Diététique et 94% des personnes “sans gluten” mangent par contrainte sans gluten et non par mode, alors que c’est ce qu’on leur renvoie. Le nombre de fois où j’ai pu entendre que le sans gluten ce n’était qu’une mode ou que l’intolérance au gluten ce n’était que dans la tête… Je voulais faire comprendre à tout le monde que pour la majorité des sans gluten ce n’est pas un choix mais une nécessité !”

Gluten free : “Ce n’est pas un régime !”

“A travers mon site, j’aimerais que les gens comprennent que manger sans gluten n’est pas un régime. Évidemment, on peut tous avoir ses propres raisons d’arrêter de consommer du gluten même sans être intolérants. En revanche, les personnes souffrant de la maladie coeliaque doivent être reconnues et ne pas être traitées comme si elles faisaient un caprice. Ce n’est pas une lubie, malheureusement certains d'entre eux n’osent pas en parler par peur de ne pas être pris au sérieux. Je veux dire à toutes ces personnes qu’elles ne sont pas seules et que c’est possible de vivre comme tout le monde. Il faut dédramatiser et informer le grand public.”

Sources

En savoir plus : https://because-gus.com/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.