“Il n’y a qu’une greffe du cœur qui pourrait vous sauver mais la liste d’attente est très longue.” Voilà les premiers mots qu’entend Michel de la bouche de son médecin lorsqu’il arrive aux urgences à cause d’une péricardite. Après de nombreux examens, l’équipe médicale se rend compte que Michel souffre d’une cardiomyopathie dilatée (dilatation du ventricule gauche et altération progressive de la fonction ventriculaire systolique). “Je me suis dit que j’allais mourir” nous confie Michel. Sa famille fait des pieds et des mains pour qu’il soit transféré à l’hôpital Broussais à Paris qui réalise de nombreuses greffes du cœur. Deux semaines plus tard, il est greffé. Une nouvelle vie commence...

Greffe du coeur : “Les débuts ont été compliqués”

La transplantation cardiaque dure sept heures, Michel se réveille deux jours plus tard. “A mon réveil, mes jambes étaient paralysées, j’ai mis deux mois avant de bouger un orteil”. A force de persévérance, Michel retrouve l’usage de ses jambes au bout de deux ans de kinésithérapie. Une belle victoire ! Durant la première année, Michel fait trois rejets, il est immunodéprimé et très affaibli, mais chaque petite victoire l’aide à se relever. “Je voulais montrer que j’existais, que j’étais là.” Son crédo ? “Survivre à tout prix !” Ce cœur qui bat en lui, il décide de lui parler, de se l’approprier en douceur. Grâce à une infirmière, il commence à témoigner dans les écoles sur la greffe : “ça m’a fait un bien fou”. Et depuis, cette infirmière est devenue son épouse en 2013.

Transplanté : “j’imaginais que j’allais rester en pantoufles devant la télé”

Quand Michel sort enfin de l’hôpital, la reprise d’une vie normale a été délicate. “Les gens se souciaient tout le temps de ma santé, de mon bien-être, de mon alimentation, de mes activités, c’était un peu pesant.” Lors de ses rendez-vous médicaux, Michel tombe sur des affiches sur “La Course du coeur”, un événement sportif et solidaire dans lequel des personnes greffées courent pendant 4 jours et 4 nuits : “j’ai trouvé ça incroyable et je me suis dit qu’il fallait absolument que je vois ça.”

“La Course du coeur on en sort changé”

En l’an 2000, Michel fait sa première “Course du coeur” en tant que bénévole. “Je me sentais bien autours de toutes ces personnes transplantées, je n’étais plus la bête curieuse. Tout ces gens rassemblés autour du don d'organes, c’était tellement émouvant, j’ai pleuré comme un gosse à la cérémonie de clotûre”. Depuis, Michel a fait 20 fois cette course en tant que bénévole, mais aussi comme coureur. En 2011, il décide d’aller plus loin et crée l’association “REVIVRE par le Sport - Les Greffés Sportifs Comtois”. “Ce club permet aux personnes greffées de reprendre confiance en eux à travers de nombreuses activités sportives”. Michel a quant à lui repris ses sports de prédilection : le vélo et la moto trial.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.