“Depuis 22 ans je sais que je fais du mauvais cholestérol. A l’époque, j’ai immédiatement pris rendez-vous avec mon médecin car j’avais connaissance des antécédents familiaux d’hypercholestérolémie. Mon père et mon frère sont décédés des suites de cette maladie… Aujourd’hui, à 73 ans, je dois jongler avec cela, un diabète de type II et l’hypertension !”

Maladie cardiovasculaire : une hypercholestérolémie héréditaire

“Ce type de maladie n’est pas facile à gérer au quotidien. C’est une pathologie qui évolue en sourdine. Heureusement, je connaissais les problèmes de santé de mon père et quand j’ai moi-même eu quelques soucis médicaux, j’ai pris rendez-vous avec mon médecin. J’ai rapidement fait très attention à mon hygiène de vie, notamment par rapport à mon alimentation. Je cuisine à la vapeur, je ne mange pas de gras, je ne bois pas d’alcool, je mange très peu de fromage, je consomme beaucoup de légumes, etc.

Le côté héréditaire de la maladie me gêne beaucoup car j’ai l’impression que quoi que je fasse, cela ne permet pas de baisser mon taux de cholestérol. Parfois, c’est décourageant. J’aimerais savoir d’où ça vient ce problème pour moi, ma famille, mes enfants et mes petits-enfants. Avoir plus d’explications, cela me soulagerait.”

Cholestérol : la peur de l’infarctus

“Si j’ai toujours fais attention à mon hygiène de vie, surtout mon alimentation c’est parce que j’ai peur d’avoir un infarctus. Je suis correctement mon régime, je prends rigoureusement mon traitement et j’ai un suivi médical régulier. D’ailleurs, je pense que quand on a une maladie ou un sérieux problème de santé, il faut se faire suivre par un spécialiste, un ponte dans son domaine ! Parfois, j’ai l’impression d’être une cobaye car j’essaie beaucoup de choses pour faire baisser mon taux de cholestérol mais ce sont des échecs. La seule chose que j’aimerais c’est qu’on puisse trouver une solution pour traiter cette pathologie.”

Hypercholestérolémie : “Je suis trop sédentaire”

“Comme je fais toujours attention à ce que je mange, je m’autorise quelques plaisirs, quelques écarts de temps en temps. En revanche, j’ai conscience que je n’ai pas assez d’activité physique. Je suis très sédentaire, c’est un problème. Pourtant, j’essaie d’aller marcher régulièrement quand je vais faire quelques courses par exemple. Je tente de faire au mieux pour m’assurer une vie agréable.”

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.